Un cirque du grand n'importe quoi bordélique.

Avis sur Resident Evil : Retribution

Avatar titiro
Critique publiée par le

C'est le cirque ce film. Le cirque du grand n'importe quoi. Le quatrième épisode était sympathique, celui-là l'est moins.
Le film balance les personnages (et nous avec) dans un improbable complexe, dans lequel ceux-ci devront affronter divers ennemis, salle après salle, où plusieurs grandes villes sont reconstituées. Notre joyeuse bande avance donc, pétaradant avec ses gros flingues, accomplissant par-ci par-là une chorégraphie pour esquiver les attaques adverses.
C'est une parodie de tout. Une parodie de scénario, une parodie d'action, une parodie de Resident Evil. Du grand n'importe quoi. Et à la fin, on se demande ce qui nous est arrivé. Sans âme, sans imagination, ce cinquième épisode est comme un shaker dans lequel les précédents épisodes sont secoués pour nous ressortir les mêmes situations dans un joyeux bordel.
Ce qui m'énerve le plus, c'est que plusieurs personnages emblématiques de la série vidéoludique apparaissent, pour aussitôt disparaître, comme de la chaire à la canon. Ce n'est pas comme ça que ces personnages auraient dû être exploités, Barry Burton en tête.
Et pourtant, au vu de la fin bien entendu ouverte, j'attends avec curiosité le prochain épisode. C'est tout le paradoxe de cette saga cinématographique: médiocre, mais accrocheuse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 297 fois
2 apprécient

titiro a ajouté ce film à 2 listes Resident Evil : Retribution

Autres actions de titiro Resident Evil : Retribution