Affiche Rester vertical

Critiques de Rester vertical

Film de (2016)

Voir le loup

Qu’il est étrange de devoir trancher sur un film dont on a apprécié l’expérience alors qu’on n’est pas certain d’en cautionner le contenu. Dédoublement douloureux de la morale, dans ces spectacles qui ne blessent personne sinon le spectateur consentant, quand l’objet est dépourvu de toute propagande nauséabonde et se borne à son propre caractère dérangeant. C’est que la fresque que peint... Lire l'avis à propos de Rester vertical

25 20
Avatar Shania Wolf - 火見子
7
Shania Wolf - 火見子 ·

Droit devant les loups

On aime Guiraudie parce qu'il est seul, parce qu'il est seul à faire un cinéma qu'il ne devrait pas être seul à faire - celui de la poésie. Et encore une fois, il s'y tient, il fait un vrai film de poète, pasolinien et très étrange. Le film est peut être un peu raté, très inabouti, bancal et pas toujours fulgurant. Mais je ne peut m'empêcher de l'aimer. Je trouve qu'il a ici un peu de mal à... Lire la critique de Rester vertical

19 1
Avatar B-Lyndon
8
B-Lyndon ·

A(g)nus Dei

La force de L'Inconnu du Lac, le précédent film de Guiraudie, résidait dans une cohérence globale : unité de lieu (un lac), unité de temps (un été) et trois personnages dont les relations étaient relativement limpides. A l'arrière plan, un animal mystérieux, un silure géant, véhiculant toutes sortes de croyances et offrant au film une dimension quelque peu fantastique à la marge. On... Lire la critique de Rester vertical

14 15
Avatar Théloma
5
Théloma ·

De quoi crier au loup ?

Une ferme perdue au milieu d’un causse, une petite maison aux abords d’une route de campagne, et une ville : en ces trois lieux soigneusement découpés se tisse le récit du nouveau film d’Alain Guiraudie. Rester Vertical rejoue ainsi l’épure spatiale du huis-clos à ciel ouvert de L’Inconnu du Lac (2012), mais sous un mode pluriel et diffracté – chaque espace constituant un... Lire la critique de Rester vertical

15 4
Avatar CableHogue
6
CableHogue ·

Transe avec les loups

Sur les causses de la Lozère, sur un point névralgique de Brest, chez une rebouteuse ou dans le salon saturé de musique d’un vieillard, Rester Vertical est une singulière invitation au voyage. On pourra deviser sans fin sur ses cahots, sur l’inconfort de ses routes, sur la pertinence des voies de traverse, et sur l’effroi suscité par certaines de ses étapes... Lire la critique de Rester vertical

10 2
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Coucou, tu veux voir le loup ?

Passons sur le palmarès cannois qui a ignoré ce film, après tout des films aussi essentiels que Ma Loute et Toni Erdmann sont passés à la trappe, alors c'est pas un OVNI tout bancal d'un des cinéastes français les plus singuliers qui allait récolter les honneurs... Et pourtant, quelle intelligence, quelle inventivité dans ce nouveau long-métrage de Guiraudie ! Après la parenthèse... Lire l'avis à propos de Rester vertical

12 3
Avatar Krokodebil
7
Krokodebil ·

Causse toujours

De toute notre âme, de toutes nos forces, on aimerait pouvoir défendre ce cinéma radical, fantasque et presque fou. Fou de liberté et de poésie, tranquille sur les chemins de traverse, les échappées belles. Ce cinéma salvateur qui manque pas mal en France où l’on préfèrera conventions et frilosité. Et Alain Guiraudie l’incarne à merveille, ce cinéma, lui qui, depuis ses débuts, se plaît à ne... Lire l'avis à propos de Rester vertical

14 4
Avatar mymp
2
mymp ·

Critique de Rester vertical par Multipla_Zürn

Rester vertical fait la synthèse entre la fantaisie des premiers longs de Guiraudie et la boucle parfaite de L'inconnu du Lac, c'est-à-dire entre le délire et le sens, sans jamais abandonner ni l'un ni l'autre. Il en résulte un film outrageusement expressif - je dirais même expressionniste, en témoigne la séquence du bébé jeté aux loups. Cette force singulière s'explique sans doute par la... Lire la critique de Rester vertical

9 2
Avatar Multipla_Zürn
9
Multipla_Zürn ·

Loup y es-tu ?

En sortant de "L'inconnu du lac", je m'étais promis de surtout ne plus aller voir un film de Guiraudie, tant, je n'ai pas peur des mots, je m'étais impérialement emmerdé ! Et puis, parce que nous sommes à l'heure des bilans d'une année 2016 assez timorée au niveau du cinéma français, et qu'un ami, grand fan, m'a proposé avec des yeux de Gollum de me prêter "son précieux" DVD, je me suis... Lire la critique de Rester vertical

16 16
Avatar Fritz Langueur
1
Fritz Langueur ·

Terrien !

On aurait eu tort d'oublier la nature terrienne du cinéma de Guiraudie. C'est la terre qui l'inspire et lui permet de mettre en image des contes à la densité unique. C'est elle qui rend ses paraboles d'une désarmante évidence, nourrit ses contes cinématographiques et ceux qui les habitent. L'histoire de Léo est moins un récit d'errance qu'un mouvement de ballottement. Venu dans les... Lire l'avis à propos de Rester vertical

8
Avatar pierreAfeu
8
pierreAfeu ·