Adieu Madison

Avis sur Retour à Zombieland

Avatar Matehaki
Critique publiée par le

Retour à Zombieland semble être l'évolution naturelle du premier : les zombies sont plus puissants, les personnages sont plus vieux et font face à des problématiques plus matures,et ont globalement appris de leurs épreuves vécues dans le premier film. On retrouve même quelques détails plutôt subtils comme un plan sur Colombus mettant la mèche de cheveux de Wichita derrière son oreille.

L'ambiance et le déroulement global de l'intrigue sont là aussi cohérents avec le premier. Nous avons en effet toujours quelques interventions brisant le quatrième mur, des scènes de zigouillage de zombies délirantes et un aspect road-trip qui donnera lieu à différents arrêts dans des décors variés (même s'il semble parfois que le groupe tarde un peu trop compte tenu du caractère urgent de la situation). Ce sont ces scènes d'actions et les endroits visités qui selon moi rendent le film intrinsèquement agréable à voir si l'on occulte sa filiation avec Zombieland premier du nom.

Seulement, Zombieland c'est aussi une comédie et c'est pour moi ici que se trouve le problème principal avec ce film et qui l'empêche de grimper au delà d'un 6.
Je pense sincèrement qu'insérer un personnage stupide et superficiel et jouer sur le décalage entre les choix de ce nouveau personnage et la ruse nécessaire à la survie dans un monde dangereux pouvait fonctionner, mais lorsque ce personnage n'apporte que des problèmes au film, non, ça ne marche pas.
Ce qui amène le personnage de Madison n'est pas réussi, elle est clairement là pour créer un conflit au sein du couple mais les rend tous les deux antipathiques voir incohérents avec la personnalité qu'on leur connaît. En effet, Colombus se tourne littéralement vers le premier personnage féminin venu en étant conscient de sa stupidité et ira jusqu'à étaler ses performances sexuelles avec elle ce qui ne ressemble pas du tout au Colombus qu'on connaît. On verra aussi Wichita n'avoir aucune considération pour la survie d'un autre être humain simplement par jalousie. Tout cela ne nous aide pas vraiment à s'attacher à eux.
Durant le périple de notre bande d'amis, ce sont les disputes immatures qu'elle provoque qui sont assez lourdes et donnent l'impression que le couple en est encore à ses débuts.
Plus tard, toute une scène est construite autour d'elle, une scène qui vient de nulle part, rate son effet dramatique à cause de l'indifférence ambiante, rate son effet de surprise à cause de la mise en scène différente du reste du film, qui fait reculer l'évolution de Colombus qu'on penserait capable de surmonter ce genre d'épreuves, et qui n'apportera rien car les personnages n'auront rien appris après ça.
Finalement, lorsqu'on voit qu'elle ne fait que convertir l'humour qui devrait venir de l'environnement et des situations en humour facile ne reposant que sur des moqueries en plus d'apporter des scènes bancales, on se dit que le film aurait été plus agréable sans elle.

En ce qui concerne le reste du film, le fait qu'on rencontre autant de survivants qui semblent être arriver jusqu'ici sans problème peut décrédibiliser les personnages principaux mais cela ne me dérange pas plus que ça. Il y a également quelques scènes assez drôles et ce sont celles qui se basent sur le caractère absurde de la situation, lorsqu'on joue sur la déformation des priorités par exemple.
Par ailleurs Certains effets visuels passent mal mais le film à l'intelligence de ne les utiliser que très peu.

Retour à Zombieland est pour moi plutôt agréable dans sa globalité pour son action insolite et délirante mais certaines scènes sont très agaçantes car elles sont parfois inutiles, traînent trop souvent en longueur mettant en péril le rythme du film et pire encore font reculer les personnages auxquels nous étions attachés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 13 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Matehaki Retour à Zombieland