Névrose ou manipulation ?

Avis sur Retour avant la nuit

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Après un an d'internement en asile pour dépression, Charlotte revient chez elle, auprès de son mari et de sa demi-soeur, qu'elle soupçonnait d'avoir une liaison ensemble. Un drame psychologique très sombre, parfois grossier, qui maintient habilement le suspense : Charlotte est-elle névrosée ou victime d'une abjecte manipulation ? Jean Simmons, bien que blonde, pour une fois, y est fascinante dans une prestation à la Liz Taylor.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 109 fois
1 apprécie

Autres actions de 6nezfil Retour avant la nuit