Avis sur

Retour chez ma mère par kinshaw

Avatar kinshaw
Critique publiée par le

La bande annonce du film ne m'a pas du tout inspirée pour aller voir ce film malgré la présence de Josiane Balasko et Mathilde Seigner au casting. L'extrait dévoile un humour vaseux où on rit cinq minutes de jeux de mots franchement bas de plafond. Le synopsis confirme qu'il s'agit d'une "comédie"...je me dis "allez, après une journée de travail, une comédie devrait me détendre". Et étonnamment c'est en fait un film bien triste que j'ai découvert, et pour le coup, très révélateur de notre société actuelle. Du coup, un sujet plus profond qu'il n'y parait, des situations que pas mal de gens vivent fréquemment de nos jours: Le chômage, l'éducation d'un enfant par alternance, le retour au bercail avec tous les clichés du rapport mère/fille et les conflits fraternels, la société moderne individualiste dans laquelle les anciennes générations s'adaptent sans totalement s'y intégrer. Je pense là au passage du jeu de scrabble où pour "vivre avec son temps" on ne se rencontre finalement plus en privilégiant de "jouer par téléphone avec une amie", comme le ferait certains "en jouant sur internet en réseau". Je ne vais pas décrire chaque scène mais je dois avouer qu'il y a pas mal de choses intéressantes dans l'atmosphère du "retour à la maison", avec un tas d'objets qu'on a tous plus ou moins connu comme" le vieux vélo d'appartement", "le bol avec le prénom" etc etc, bref tout à un tas de signes pour s'identifier aux personnages.
Mais le gros défaut du film, est pour moi cette lourdeur, ce manque de subtilités dans les dialogues et diverses mises en scène, le fait de toujours vouloir grossir le ton, la vanne, le geste...de surjouer ...vu le casting , je ne pense pas que ce soit là un mauvais jeu d'acteurs ( je pense sincèrement que Balasko n'aurait pas besoin de répéter trois fois une phrase pour nous faire rire), mais bien un choix délibérer d'infantiliser le spectateur pour ne pas dire prendre les gens pour des C.
Bref, pour conclure, il y a une forme d’ambiguïté dans cette "comédie" qui me dérange, une sorte de trompe l’œil du genre "venez voir une comédie qui va vous déprimer encore plus". Il manque un choix: soit c'est censé être drôle, soit ça ne l'est pas. Et cette idée de départ intéressante du "retour chez ma mère", l'aurait certainement été d'autant plus s'il avait clairement été abordé sous le registre dramatique, ce qui l'aurait certainement rendu plus authentique et n'aurait pas empêcher une forme d'humour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 683 fois
2 apprécient

Autres actions de kinshaw Retour chez ma mère