La crise d'adolescence de la cinquantaine

Avis sur Retour de flamme

Avatar Eowyn Cwper
Critique publiée par le

Long et dense en dialogues comme s'il cherchait à démontrer une philosophie de vie entière et rempli d'une ambiance aussi juvénile que senior, ce film parle des "nouveaux vieux", ceux que le monde moderne n'effraie pas et qui acceptent de repenser leur vie, même un peu tard. Car est-il jamais trop tard ?

Tout paraît déplacé dans la vie de ces couples en pleine traversée d'une crise d'adolescence de la cinquantaine, et l'envie qu'il y a de la mettre partout affecte un moment sa lecture, qui pousse la plasticité jusqu'au bazar pur et simple. Mais en même temps, il est difficile de ne pas être rafraîchi par cette conviction qu'une vie est toujours à refaire et que rien n'empêche jamais personne de se redéfinir.

La conclusion est attendue et la morale bien connue : "on n'apprécie jamais assez ce qu'on a devant soi". Mais la manière d'y arriver, de laisser couler le temps, et puis cette ouverture aux nouvelles choses, tout cela confère au film une énergie jeune mais sage qui remplit d'espoir quant au futur (rien que ça, oui). Potentiellement révélateur pour certains, il contient peut-être des idées visionnaires que sa forme sans fantaisie aurait gagné à mieux mettre en valeur.

Quantième Art

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 10 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Eowyn Cwper Retour de flamme