2,21 Gigowatts ?!? 2,21 Gigowatts !!!

Avis sur Retour vers le futur

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Si mes calculs sont exacts, lorsque ce petit bolide atteindra les 88 miles à l'heure, attends-toi à voir quelque chose qui décoiffe.

Premier chapitre de l'une des meilleures trilogies du septième art, classique intemporel sur le voyage dans le temps écrit et réalisé par Monsieur Robert Zemeckis (À la poursuite du diamant vert, The Walk : Rêver plus haut) produit par Bob Gale (également scénariste), Neil Canton, Steven Spielberg, Frank Marshall et Kathleen Kennedy. Le succès commercial du film a donné lieu à deux suites, Retour vers le futur 2 en 1989 et Retour vers le futur 3 en 1990. A bord d'une DeLoreane spatio-temporelle conçue par le savant Emmett Brown ; Marty McFly, un adolescent de 1985 est propulsé trente ans en arrière en 1955, et menace sa propre existence en rencontrant ses futurs parents avant leur rencontre !
Cet adolescent, c'est la star Michael J. Fox (Outrages, Fantômes contre fantômes) accompagnés de Christopher Lloyd (Vol au-dessus d'un nid de coucou, Dernières heures à Denver), Lea Thompson (Howard... une nouvelle race de héros, J. Edgar), Crispin Glover (Vendredi 13 : Chapitre final, The Brits Are Coming), Thomas F. Wilson (Action Jackson, Les Flingueuses), James Tolkan (Les Maîtres de l'Univers, Bone Tomahawk), Claudia Wells, Marc McClure (Superman, Freaky Friday : Dans la peau de ma mère), Wendie Jo Sperber (La Grosse Magouille, Le Palace en délire) et la première apparition à l'écran de Billy Zane (Critters, Titanic).

Aucun McFly n'a jamais laissé la moindre trace dans toute l'histoire d'Hill Valley.

Vous savez, l'histoire, elle va changer.

Lorsque le jeune McFly veut échapper à l'atmosphère familiale, son père George est un homme timoré qui se fait terroriser par son chef de bureau, Biff Tannen, et sa mère Lorraine boit un peu trop, il rend visite à "Doc" Brown, un savant farfelu, qui va bientôt lui présenter sa toute dernière invention : une machine à explorer le temps. Le savant a intégré celle-ci à une DeLorean, voiture de sport très puissante et, pour la faire marcher, il a dû tout simplement voler du plutonium ! Au moment où Doc montre cette petite merveille à Marty, sur un parking désert, surviennent des terroristes Libyens, auxquels le savant avait promis une partie du plutonium; et ils abattent Doc. Marty se réfugie dans la voiture et le mécanisme se met en marche... Marty se retrouve ainsi brutalement propulsé trente ans en arrière, dans une petite ville tranquille qui n'a rien à voir avec celle de 1985 ! Et le plus étonnant, c'est que Marty découvre ses futurs parents, à l'époque où ils n'avaient pas plus de 17 ans...

Silence terrien, je suis Dark Vador et je viens de la planète Vulcain.

Ce superbe film de science-fiction pop-corn, dynamique et spectaculaire sur le paradoxe temporel a rencontré un franc succès mondial lors de sa sortie dans les eighties de 1985. Ce film culte au scénario et aux dialogues incroyables sont les premières pierres de cet édifice fantastique, la mise en scène inventive de Zemeckis évite pas mal d'effets spéciaux supplémentaires à Industrial Light & Magic, la musique du compositeur Alan Silvestri et les hits, The Power of Love & Back in Time d'Huey Lewis and the News subliment le long métrage. Evidemment, les deux personnages principaux sont pour beaucoup dans le succès du film et de la trilogie. L’alchimie entre Marty et Doc, au même titre que celle entre Fox et Lloyd est palpable. Sans oublier les acteurs Lea Thompson, Crispin Glover, Thomas F. Wilson et l'invité de marque, la fameuse DeLorean DMC-12.
To be continued…

La route ? Là où on va, on n’a pas besoin de route !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 523 fois
9 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 15 listes Retour vers le futur

Autres actions de HITMAN Retour vers le futur