👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le film commence sur une scène assez banale ou l’instituteur John Grant attend avec tout ses élèves la sonnerie des vacances.
On ressent déjà l’ennui et l’attente d’un après prometteur ce qui résume en partie l’ambiance que l’on va découvrir dans ce territoire chaud et aride, peuplé d’âmes perdues.

La photographie est belle avec de grands espaces, une atmosphère de western et une belle lumière.

Le personnage principal, John Grant, entame un périple pour rejoindre Sydney pour ses vacances.
Par un concours d’évènements, il va se retrouver coincé dans une ville dortoir.
La faune locale est constituée de bourrins.
Et John se fait agresser à coup de « j’te paie un verre ».
La mise en scène est superbe, dans ces bars où règne un brouhaha d’enfer.
Ce film pourrait d’ailleurs aussi être une pub pour la bière west end, présente dans presque chaque scène.

Puis les rencontres s’enchaînent et l’entraînent de plus en plus bas dans la déchéance.
Tout le monde est sympa avec le bonhomme, tout le monde lui paye un canon, on lui offre même un fusil.
Mais personne ne l’aide vraiment (au contraire), personne n’essaie de trouver une solution pour l’aider à rejoindre Sydney.
Non, rien à foutre.
Ce qui compte c’est d’avoir un copain pour boire un coup et se mettre minable.

_MIRAMAR_
9
Écrit par

il y a plus d’un an

2 j'aime

Réveil dans la terreur
Morrinson
9

Wake in Fright - Bienvenue en Australie

Wake in Fright ou Outback (titres d'origine) est un film australo-américain réalisé par Ted Kotcheff en 1971, adapté de la nouvelle éponyme de Kenneth Cook. Onze ans avant le premier (et seul bon)...

Lire la critique

il y a 8 ans

83 j'aime

24

Réveil dans la terreur
Sergent_Pepper
8

Very mad trip

Avant même de se pencher plus avant sur ses abîmes, Wake in Fright a tout pour séduire : un long sommeil depuis sa sortie, une aura de film sans concession, des scènes réelles de massacre de...

Lire la critique

il y a 6 ans

74 j'aime

7

Réveil dans la terreur
drélium
8

À boire y gêne

Une bien belle ressortie pour tout fan de film culte, une oeuvre coup de poing, esthétique, organique et viscérale, jusque là mise à l'écart avant tout à cause de son passage de torture animale on ne...

Lire la critique

il y a 7 ans

52 j'aime

10

Réveil dans la terreur
_MIRAMAR_
9

New in Yabba ? What about a drink ?

Le film commence sur une scène assez banale ou l’instituteur John Grant attend avec tout ses élèves la sonnerie des vacances. On ressent déjà l’ennui et l’attente d’un après prometteur ce qui résume...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime

Western
_MIRAMAR_
7
Western

Critique de Western par _MIRAMAR_

La Bretagne des années 90. On se croirait presque dans les années 60. Et au milieu de la campagne, des ports et des bistrots, on découvre Paco le Catalan et Nino le russe d’origine italienne. Joli...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

1

Le Salaire de la violence
_MIRAMAR_
7

Critique de Le Salaire de la violence par _MIRAMAR_

Un bon western bien réalisé, bien interprété. Les cowboys nous livrent leurs valeurs des meilleures aux pires et cela correspond assez bien aux valeurs du pays : Sensation de liberté, esprit de...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime