Affiche Riding the Bullet

Critiques de Riding the Bullet

Film de (2004)

Fun is Fun, and Done is Done.

Mick Garris. Ce grand cinéaste incompris, passionné par l'œuvre de Stephen King, comme la plupart d'entre nous qui possédons un cœur et un penchant pour le rêve et l'imaginaire encore intacts. Mick Garris s'était attaqué tout récemment à Bag of Bones (Sac d'os pour les franco-phonistes) et n'avait pas beaucoup brillé. Mick Garris c'est aussi The Stand (Le Fléau), ce feuilleton télévisuel qui... Lire la critique de Riding the Bullet

5 4
Avatar Bing
8
Bing ·

Critique de Riding the Bullet par AMCHI

Une adaptation moyenne d'une très bonne nouvelle de Stephen King ; Riding the Bullet se laisse regarder mais la mise en scène ne parvient pas à restituer le côté trouble et inquiétant du récit de Stephen King. Lire l'avis à propos de Riding the Bullet

3
Avatar AMCHI
4
AMCHI ·

Critique de Riding the Bullet par Le_Monsieur_Poireau

Elles sont décidément rares les adaptations réussies de Stephen King, c'est à croire que son univers n'est simplement pas transposable au cinéma. En tout celui-ci est un bel exemple de ratage. C'est filmé à la truelle, les effets spéciaux sont dignes d'un film gore de lycéen et l'ensemble tourne assez vite au risible grotesque plutôt qu'à la peur. Je conseille le film pour une soirée bières... Lire l'avis à propos de Riding the Bullet

Avatar Le_Monsieur_Poireau
3
Le_Monsieur_Poireau ·

"Yeah, there's nothing like a good funeral."

Pour celles et ceux qui ont adoré Le Fléau, son esthétique très 90's, je recommande chaudement cette dissertation sur la mort également adaptée de Stephen King par l'excellent et discret Mick Garris. C'est très fun et extrêmement ringard, en décalage absolu avec les codes et les goûts de l'époque à laquelle le film fut tourné, super bien casté (David Arquette, dans un rôle dingue, inoubliable,... Lire l'avis à propos de Riding the Bullet

1
Avatar Gaetan Flaceliere
7
Gaetan Flaceliere ·

Riding the Bullet (2004)

Le film tire son nom d'une attraction foraine type montagnes russes que le jeune Alan a renoncé à faire par peur lorsqu'il était jeune. Au moment où le film commence c'est un étudiant (beaux arts ?) qui semble fasciné par la mort. En froid avec sa copine il tente de se suicider. Il apprend que sa mère a eu une crise cardiaque et est à l'hôpital. Il décide de se rendre en autostop dans la ville... Lire la critique de Riding the Bullet

Avatar greenwich
6
greenwich ·