La passion des poètes

Avis sur Rimbaud Verlaine

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Intéressant ce film puisqu'on y voit les zizis de DiCaprio et Thewlis (surtout Thewlis, faut dire que c'est difficile de ne pas le voir) ainsi que les (gros) seins de Romane Bohringer (ses fesses aussi) (bah en fait on la voit complètement à poil) (Thewlis et DiCaprio aussi ceci dit).

L'histoire est un peu trop décousue. Clairement, c'est la relation passionnée entre les deux poètes qui fait tout l'intérêt du film. N'empêche qu'il manque une structure sur laquelle reposer ces échanges, afin de mieux marquer l'évolution des personnages ou encore de mieux contextualiser les événements. Le récit n'est jamais ennuyeux, juste que ça manque de grandes scènes, qu'on ne peut résumer le film que par deux types qui parlent, s'aiment, se disputent. Ça fait un peu penser à la relation si particulière entre Jesse et Walter dans "Breaking Bad" sauf que c'est moins irritant ici puisque ça ne dure que le temps du film (une centaine de minutes). Je craignais que Rimbaud soit la vedette du film mais les deux poètes sont traités avec équivalence. Les personnages secondaires sont également intéressants bien que sous-exploités.

La mise en scène fonctionne globalement assez bien. La reconstitution est réussie, en plus c'est poussiéreux et sale à souhait (contrairement à beaucoup de films d'époque où tout est trop propre). La photographie est sobre la plupart du temps, mais on a parfois un plan ou l'autre plus travaillé esthétiquement parlant (notamment la révélation de Verlaine dans sa prison). Les acteurs sont bons. Les deux têtes d'affiche ont les plus beaux rôles, ils s'y mettent à fond ; DiCaprio n'est pas toujours juste au contraire de Thewlis, mais le couple fonctionne très bien. En plus, c'est avant que Léo ne perce vraiment avec Titanic, du coup on pouvait encore lui faire rouler des pelles (puis ça donne une idée de ce que son Alexandre aurait été si Stone n'avait pas sorti son film au moment où la jeune star voulait lancer son projet plus axé sur l'homosexualité de l'empereur). Les acteurs secondaires sont corrects, mais leurs personnages étant moins importants, forcément, leurs interprétations sont plus fades (Roman est douée mais elle doit surtout mettre en valeur les deux autres).

Bref, intéressant ce film même si le scénario est un peu trop décousu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1382 fois
10 apprécient

Autres actions de Fatpooper Rimbaud Verlaine