Ville sans rancune

Avis sur Rio ligne 174

Avatar Eowyn Cwper
Critique publiée par le

Rio Ligne 174 n'est pas juste l'histoire d'un fait divers : c'est un voyage d'équilibriste mené auprès de la jeunesse carioca. Non qu'on la connaisse mieux une fois qu'on l'a vue, mais on a fait quelques pas avec elle et on a suivi son parcours : à chaque instant, un carrefour, et un énième choix entre le bon et le mauvais chemin. Ville de tous les contrastes, Rio n'est pas plus avare en secondes chances qu'elle ne l'est en violence. La frustration des espoirs devient vivace, et leur concrétisation, du pur humanisme.

Cinéma qui se fend par moments de cadrages improvisés, parfois documentaires mais souvent intimistes, le film nous montre une cité injuste qu'on ne peut pourtant qu'aimer : d'une mère des favelas qui refait sa vie à un délinquant qui découvre la loyauté, tout est le produit d'inégalités énormes mais jamais définitives, que des années de détermination parviennent parfois à surmonter. Comme si Rio, sous ses apparences contradictoires, était une ville sans rancune ni ingratitude.

Quantième Art

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 29 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Eowyn Cwper Rio ligne 174