Affiche Rites d'amour et de mort

Critiques de Rites d'amour et de mort

Court-métrage de et (1966)

Fulgurance tragique.

« Critique » uniquement conçue pour faire découvrir ce moyen-métrage au plus grand monde, donc, par conséquent, peu fournie en arguments. Unique réalisation de l'auteur culturiste Yukio Mishima, « Yûkoku », tourné en deux jours sur une scène de théâtre, peut aisément figurer parmi les provocations cinématographiques les plus cinglantes du XXème siècle, aux cotés du « Chien... Lire l'avis à propos de Rites d'amour et de mort

13 5
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

Le Dernier chant du patriote

L’écrivain Mishima se suicidant au sabre, quelque part à l’embouchure des années 70. Cette image ne fait-elle pas partie des rares qui viennent rapidement à l’esprit lorsque l’on évoque ici-bas l’archipel japonais ? Les curieux auront une idée du pourquoi et du comment. Les amateurs auront lu Pavillon d’or, Après le banquet ou encore Le Soleil et l’Acier. Les téméraires seront venus à bout de... Lire la critique de Rites d'amour et de mort

8
Avatar Scaar_Alexander
8
Scaar_Alexander ·

Critique de Rites d'amour et de mort par Rvd-Slmr

Seule réalisation de Yukio Mishima, mon écrivain favori, Yukoku - Rites d'amour et de mort est l'adaptation d'une des nouvelles les plus importantes du mythe Mishima, Patriotisme, puisqu'elle décrit un seppuku très proche de celui par lequel l'auteur se donnera la mort quelques années plus tard lors de sa tragique tentative de coup d'Etat nationaliste. Mishima et Masaki, les seuls... Lire la critique de Rites d'amour et de mort

8
Avatar Rvd-Slmr
8
Rvd-Slmr ·

Le japonais a inventé la pire forme de suicide qu'il soit

Je suis pas un grand fan de Tarantino, mais je pense bine que s'il avait dû faire ce film, ç'aurait été un peu plus fun. L'idée de base n'est pas inintéressante, mais le traitement est assez plat : on observe, on contemple, oui, mais on n'observe pas, on ne contemple pas grand chose. Il ne se passe rien en fait. En plus, c'est muet, ce qui limite fortement l'action et les échanges ;... Lire l'avis à propos de Rites d'amour et de mort

2
Avatar Fatpooper
4
Fatpooper ·

Critique de Rites d'amour et de mort par Nébal

(Critique commune du recueil de nouvelles La Mort en été et du film Yûkoku, rites d'amour et de mort, tous deux de Yukio Mishima.) Critique initialement publiée sur mon blog : http://nebalestuncon.over-blog.... Lire l'avis à propos de Rites d'amour et de mort

Avatar Nébal
6
Nébal ·

Chronique d’une mort annoncée

Prémonitoire. Mishima, dans ce film, annonce sa propre mort, par seppuku, quelques années plus tard. Il passa sa vie à préparer sa mort, sans doute. Une mort conforme à ses idées. La première partie du film est ennuyeuse, c’est lent, probablement peu compréhensible pour quelqu’un d’étranger au Japon comme moi. De plus, Mishima, peu inspiré, utilise des effets lumineux et des... Lire la critique de Rites d'amour et de mort

1
Avatar socrate
3
socrate ·

Death and Night and Blood

Yukio Mishima est sans doute, pour nous Occidentaux, le plus grand écrivain japonais du XXe siècle. Ou au moins le plus connu. Le plus fascinant. Celui qui représente jusqu'à la caricature le stéréotype - qui n'est jamais loin de la vérité profonde, on le sait - de l'hystérie nippone : à la fois traditionnel (impérialiste frisant le fasciste) et rebelle "punk" (culturiste... Lire la critique de Rites d'amour et de mort

1
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·