Purin des Bois : la véritable histoire

Avis sur Robin des Bois : La Véritable Histoire

Avatar Heimdäll Pitkan Dmb
Critique publiée par le

D’un côté l’idée était prometteuse. De l’autre côté, le casting laissait perplexe. J’ai trouvé la bande annonce assez réussie, ce qui ne laisse présager rien de bon paradoxalement parlant. Je ne m’attendais pas à grand-chose en regardant cette véritable histoire de Robin des Bois et j’ai bien fait. Voici le synopsis :

« Robin des Bois et Tuck ne volent que les pauvres, les femmes et les vieux. Ils projettent de dévaliser la caisse des impôts de Nottingham. »

Sincèrement je le maintiens, l’idée de départ est franchement bonne ! Seulement il aurait fallu la donner à de vrais metteurs en scène, de vrais réalisateurs et de vrais acteurs. Il aurait fallu filer le concept à Alexandre Astier, il en aurait fait un truc super décalé, absurde, avec des réelles vannes et une réelle mise en scène.

L’idée est décalée mais le film ne l’est pas assez.. On tombe dans de l’humour Jamel Comedy Club. Hormis une situation ou deux qui sont assez bien senties (la scène dans le lit entre Robin et Tuck notamment), on joue uniquement sur le décalage entre le contexte et le registre de langue. C’est soi-disant rigolo d’entendre Robin Des Bois dire des gros mots et parler le langage des années 2010. On joue beaucoup aussi sur les gags à répétition, mais c’est franchement lourd au bout d’un moment. Oui, Ary Abittan pue de la gueule dans le film, mais au niveau lourdeur dans le gag à répétition on atteint des sommets. Oui, Robin des Bois trouve Marianne dégueulasse et on n’a pas besoin de nous ressortir la vanne toutes les 4 min 30.

On parle du casting ? Je n’ai rien contre Max Boublil que je trouve sympathique lors des plateaux TV, mais ça n’est pas un acteur je suis désolé. Il est secondé par Malik Bentalha qui fait ce qu’il peut et se démène pour amener le potentiel comique du film. Mais c’est un comique de stand-up rien de plus qui essaie de faire ce que mon merveilleux ami (j’adore l’ironie) Jamel Debbouze a fait fin des années 90-début des années 2000. Géraldine Nakkache ne joue que la fille dégueulasse rien de plus, Ary Abittan juste le mec qui pue de la gueule… Et on s’entoure de Gérard Darmon pour donner de la légitimité au film où encore de Patrick Timsit car Jean Benguigui n’était pas dispo pour respecter le quota habituel de has-been dans les comédies françaises.

En résumé, ce film est raté malgré ses bonnes intentions. Il faut juste se faire à l’évidence que des comédies comme « Le Dîner de cons » on en verra plus et certainement pas avec Kev Adams et toute sa génération. Bref, pour moi c’était plutôt la véritable histoire de Purin des Bois

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 383 fois
2 apprécient

Autres actions de Heimdäll Pitkan Dmb Robin des Bois : La Véritable Histoire