Engage le jeu que je le gagne

Avis sur Rocky

Avatar MemoryCard64
Critique publiée par le

Quand on évoque la boxe au cinéma, l'une des premières choses qui vient à l'esprit est Rocky, une saga devenue culte au fil des années grâce à de nombreux épisodes. Pourtant, le parcours du sportif interprété par Stallone a démarré dans un drame social, qui emploie le milieu de la boxe pour mieux dépeindre la vie des quartiers pauvres de Philadelphie.

Le film reste très classique dans sa manière de montrer les choses, que ce soit la caractérisation des personnages (la façon dont le héros se réconcilie avec son entraîneur) ou l'environnement dans lequel ils évoluent (la boutique miteuse où travaille Adrian). De plus, la narration est linéaire et on sait par avance que Rocky va accomplir son objectif personnel. Pourtant, le long-métrage fonctionne et fait preuve de beaucoup de sincérité. Je pense que cela vient de l'interprétation de Stallone, qui fait du boxeur un homme un peu gauche, bourré de tics de langage, et donc authentique. Le simple fait de le voir vivre et interagir avec les autres permet d'en dire long sur la situation sociale de ces quartiers (lorsqu'il raccompagne une jeune fille chez elle par exemple) tout en rendant les personnages plus humains. Une romance s'ajoute donc logiquement à l'ensemble sans jamais l'alourdir, bien au contraire.

Cette authenticité se retrouve également dans la manière de filmer les combat. Le réalisateur ménage une attente fébrile, même lorsque que les deux adversaires sont sur le ring le match met du temps à se mettre en place. Une fois l'affrontement lancé, il conserve un aspect normal, réel. Les deux boxeurs ne sont pas du tout glorifiés, ils sont montrés comme de véritables sportifs et les enjeux n'en sont que plus présents. La fin, quant à elle, n'aura pas marqué les esprits pour rien. Le désintérêt de Rocky pour le succès de l'instant au profit d'un bonheur plus simple marque l'apogée du message du film.

Dans l'ensemble, Rocky est un drame bien joué, qui évite les clichés dans lesquels il était facile de tomber. Malgré sa construction très académique, le film dégage quelque chose grâce à son personnage principal qu'on peut qualifier de héros moderne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 192 fois
2 apprécient

Autres actions de MemoryCard64 Rocky