👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La saga du boxeur prend fin avec rocky balboa. Un film qui ne parle pas de boxe mais de la vie ( comme rocky 1 et 2 ). Apollo creed ( le film suivant ) n'est pas la fin de la saga Rocky mais un film tiroir caisse qui se sert du personnage pour en faire naître un nouveau sans charisme.
Dans ce véritable final on retrouve les grands thèmes qui ont fait le succès du personnage : un contexte triste par le deuil, la vieillesse, le temps qui passe. Rocky possède bien un joyeux petit restaurant mais le film regarde tout de même vers le passé pour faire sourire les fans mais aussi pour donner une grande profondeur au personnage. Avec cinq films, la psychologie de Rocky n'a jamais été aussi développée. On comprends mieux ainsi ses peines et ses dernières envies.

Vient ensuite la combativité : pas seulement par un entrainement et un combat de boxe mais par la démarche de passer à l'action, de réaliser ses rêves et de se relever. Pour cela: la relation avec son fils : la base stable de ce dernier combat qui donnera de la crédibilité à ce scénario ainsi que la scène dans l' abattoir avec Pauly. L'acteur a su surprendre par son jeu d'acteur afin de rendre crédible ce dernier challenge. Le film entier dépendait de cette scène.

Puis vient la joie, l'extase, le temps des rêves qui se réalisent ou notre champion gagne face à la vie, face aux obstacles. Je ne spoile pas, mais le fait de remonter une dernière fois sur le ring prouve au personnage qu'il n'est pas fini et qu'il peut encore se battre . De la même manière Sylvester Stallone nous prouve en faisant consciencieusement ce film son amour pour ce personnage et nous offre une fin digne de ce nom. Un véritable respect envers un public aimant tout au long de cette saga malgré des films moins glorieux que d'autres.

Et à l'image de l'acteur et du personnage ( très proche selon moi ) le fait de perdre le match montre toute l'humilité de Stallone en ne faisant pas une succès story à cent pour cent comme dans le premier rocky. Le sportif perd, mais l'homme gagne en ayant prouvé qu'il sait se relever. C'est là toute la difficulté ( pour un film de studio de nos jours ) et la beauté de ce film : rendre un sportif gagnant d'un match qu'il vient de perdre. Stallone fait confiance à son public pour comprendre que gagner ce n'est pas la victoire, mais plutôt de se relever.


La scène de fin et le regard de l'acteur témoigne d'ailleurs de cette émotion, de cette relation avec le public. On ne voit pas le salut d'un boxeur, mais celui d'un acteur disant "adieu". Une scène poignante de sincérité. Une fin tellement réussie qu'on espere qu'il n'y aura pas de suite ( paradoxale, je sais ).

Rocky balboa termine cette grande aventure avec autant de sincérité qu'à ses débuts ; très rare de nos jours.

Grandnico
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs films sur la boxe

il y a 5 ans

4 j'aime

Rocky Balboa
Plug_In_Papa
6
Rocky Balboa

6 round et toujours pas KO.

6 films pour retracer la carrière et la vie d'un homme, ça peut faire beaucoup. Là où certains ne voient que la carrière étirée d'un Boxeur légendaire on assiste tout autan, depuis 30 ans (Le premier...

Lire la critique

il y a 12 ans

47 j'aime

13

Rocky Balboa
Docteur_Jivago
7
Rocky Balboa

Même à terre, Sly se relève

Rocky s’ennui… Il a arrêté la boxe depuis bien longtemps, il s’occupe aujourd’hui de son restaurant baptisé « Adrian’s » en hommage à sa femme qui n’est plus de ce monde et ses relations...

Lire la critique

il y a 7 ans

38 j'aime

2

Rocky Balboa
cinewater
7
Rocky Balboa

Mon Combat

Agréable surprise que ce Rocky Balboa. La saga des Rocky commence fort avec un scénario de Stallone qui est tout à fait différent de ceux qu'on pouvait lire à l'époque mais qui pourtant prenait ses...

Lire la critique

il y a 8 ans

25 j'aime

Désenchantée
Grandnico
4

Tout est dans le titre.

Ayant apprécié Simpsons et futurama ( ouahh, quel original je fais ! ), les deux dessins animés cultes de Matt Groening, je ne peux m’empêcher d’être surpris par le résultat. L'humour reste fidèle...

Lire la critique

il y a 4 ans

9 j'aime

4

Daddy Cool
Grandnico
7
Daddy Cool

Pour une fois, objectif réussi

Meme si le trop rare Vincent Elbaz peut parfois surjoué légerement , il parvient à donner de la tendresse à son personnage pourtant assez typique. Car nous sommes bien dans une comédie "typique" bien...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime

Rocky Balboa
Grandnico
9
Rocky Balboa

Le combat d'une vie

La saga du boxeur prend fin avec rocky balboa. Un film qui ne parle pas de boxe mais de la vie ( comme rocky 1 et 2 ). Apollo creed ( le film suivant ) n'est pas la fin de la saga Rocky mais un film...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime