Affiche Rodin

Critiques de Rodin

Film de (2017)

Jacques Doillon signe une architecture complexe et superbe en parfaite adéquation avec son sujet

Jacques Doillon fait le choix judicieux de jouer Rodin en mineur pour consacrer un génie majeur tiraillé par ses désirs, ses passions, obsédé par son art : le film s'avère charnel, tourmenté également comme une valse de corps nus pour un temps enlacés que la sculpture immortalisera. De l'ombre de l'atelier où les artistes et leurs œuvres scintillent par de magnifiques jeux de lumière... Lire l'avis à propos de Rodin

Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·

Vous pouvez répéter, SVP ?

Je n'ai pas pu aller jusqu'au bout, à mi-chemin, j'ai dit "stop". Pourtant, Lindon, mon acteur français préféré. Pourtant, Izia, femme sensible et magnifique s'il en est. Pourtant la sculpture, ce bel art proche de l'érotisme. Alors, quel est le problème ? Alors des ellipses temporelles peu compréhensibles. Un scénario qui tâtonne. Des enjeux flous et changeants qui peinent à retenir... Lire la critique de Rodin

Avatar Mik Kiway
3
Mik Kiway ·

Critique de Rodin par shanghai

C’est un film moyen sur un homme un peu à l’Ouest. Je mets de cote l’aspect ‘Rodin’ car comme d’habitude, s’appuyer sur un personnage célèbre pour raconter une histoire, ça ne me branche toujours pas… Je ne sais pas si c’est le plâtre ou quoi, mais lui et Camille sont quand même un peu space. Ce doit être les effets de la poudre blanche… Donc, oui, pas mal filmé, une... Lire la critique de Rodin

Avatar shanghai
5
shanghai ·

Festival de poteries.

Je crois bien que c'est le premier film de Jacques Doillon que je vois, et je reste perplexe : qu'a-t-il voulu montrer avec ce personnage, sculpteur renommé ? Il y a des qualités plastiques évidentes (pas que les jeunes femmes qui posent nues), le jeu profond de Vincent Lindon malgré son épaisse barbe qui le freine dans sa diction, mais je ne vois pas la raison d'être du film. Après,... Lire la critique de Rodin

1 1
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·

Un grand film

En 1880, Rodin reçoit sa première commande publique : La porte de l'enfer. Cette commande est le point de départ du portrait dessiné par un Jacques Doillon très inspiré. Le réalisateur nous invite au plus près de Rodin et de ses oeuvres pendant une vingtaine d'années. Ainsi, Doillon ne propose pas un biopic au long cours du sculpteur mais une immersion dans sa vie d'artiste et d'homme, tous... Lire l'avis à propos de Rodin

Avatar SansCrierArt
7
SansCrierArt ·

Rodin !

En compétition à Cannes, Rodin s'est enfin montré à moi. Et le résultat n'était pas vraiment au niveau des attentes qu'on a pu placer en lui... Parceque finalement, Auguste Rodin, on en parle peu. Le bonhomme a pourtant une sacrée oeuvre à son actif et une vision réelle et novatrice à l'époque. Le film démarre donc en expliquant qu'à 40 ans, le sculpteur a reçu sa premiére commande de... Lire l'avis à propos de Rodin

Avatar David Rumeaux
5
David Rumeaux ·

Rodin est un film très académique, suscitant presque l’ennui.

Une grosse déception que le dernier film de Doillon. Peut-être est-ce moi ? Mes séances de lutte me laissait déjà interrogatif. Rodin est très académique, le souffle ne passe pas, c’est profondément ennuyeux et si c’était un cours à l’Université sur Rodin… on le brosserait (= on le sècherait, en France). Le film est, de surcroît desservi par une prise de son... Lire l'avis à propos de Rodin

Avatar Charles Declercq
4
Charles Declercq ·

Rodin

Biopic sur la vie, l'oeuvre de Rodin, quand il commence à avoir une certaine popularité dans son domaine et qu'on lui commande des sculptures en particulier. Sa relation à son art, aux femmes, son ego extra-développé, et son histoire en particulier avec Camille Claudel. Beaucoup de passion, un certain individualisme et un déchirement quand ils se séparent. Aller voir un film où Lindon tient... Lire l'avis à propos de Rodin

Avatar Adagiooo
6
Adagiooo ·

Sculpture informe

L’affiche présageait d’un grand manque de prise de risque et de vision. Elle n’a pas fait dans la publicité mensongère. Le défaut principal du film, c’est sa construction par épisodes fragmentaires qui ne construisent rien, pas de tension scénaristique, ou de montée en puissance. Et puis Doillon choisit de parler à la fois des amours de Rodin et de son œuvre. Pourquoi pas. Mais aucun... Lire l'avis à propos de Rodin

Avatar AegonVII
5
AegonVII ·

SANS AUCUN INTERÊT !

Il y a longtemps que je n'avais pas été aussi déçue par un film, qui plus est avec Vincent Lindon, que j'apprécie beaucoup et que j'avais salué à l'issue de la présentation par l'équipe du film et avant la projection, justement ce soir à l'Auditorium du Grand Palais où se tient la rétrospective sur Rodin. Je me suis ennuyée, je n'ai rien ressenti et surtout quels clichés et caricatures.... Lire la critique de Rodin

Avatar Patricia Hauzi
1
Patricia Hauzi ·