Affiche Rodin

Critiques de Rodin

Film de (2017)

Critique de Rodin par emberthing

Rodin n’a rien d’un petit film. Jacques Doillon magnifie la création et la passion amoureuse avec deux acteurs qui excellent dans l’incarnation de deux personnages historiques et évite les poncifs du biopic avec grâce. On veut bien croire Vincent Lindon quand il dit avoir eu du mal à sortir de son rôle tant sa précision est magistrale. Le film révèle l’acteur dominateur, torturé, autoritaire... Lire l'avis à propos de Rodin

1
Avatar emberthing
9
emberthing ·

Critique de Rodin par Christine Deschamps

On ne pouvait qu'attendre beaucoup d'un film sur l'immense Rodin. Surtout après Adjani. J'avais vraiment envie de pousser plus avant l'exploration de cette époque qui vit tant d'artistes passés à la postérité coexister dans le même kilomètre carré. La première impression fut plutôt bonne : lumières nordiques et gammes infinies de gris de bon augure. Ensuite, il m'a fallu déchanter : les... Lire l'avis à propos de Rodin

1
Avatar Christine Deschamps
5
Christine Deschamps ·

A voir avec des sous titres

Biopic qui se veut "arty", genre la vision du réalisateur, en l’occurrence Jacques Doillon. Résultat un film de "poseur" qui se regarde filmer...et des acteurs qui n'articulent pas. Dialogue quasi incompréhensible, Lindon marmonne dans sa barbe et la fille Higelin renifle la plus part du temps tout en parlant vite..On ne pouvait suivre le film qu'avec les sous-titres pour sourds et... Lire l'avis à propos de Rodin

1
Avatar Yoda_le_Vrai
5
Yoda_le_Vrai ·

Critique de Rodin par Bastien Marie

Arrivant pile pour le centenaire du sculpteur, ce "Rodin, le film" de Jacques Doillon est d'un intérêt inégal : brillant et passionnant quand il filme l'artiste au travail, le film tombe souvent dans une panoplie de cinéma français très ennuyant. Doillon est beaucoup plus à l'aise pour penser l'art, celui du sculpteur et celui du cinéma, que pour donner vie aux amourettes... Lire l'avis à propos de Rodin

1 1
Avatar Bastien Marie
4
Bastien Marie ·

Gravé dans le marbre

En compétition pour le festival de Cannes, Jacques Doillon s’est essayé au biopic, genre délicat qui oscille souvent entre excès de fidélité et caricature. Le réalisateur français a jeté son dévolu sur Auguste Rodin, géant de la sculpture française, décédé il y a exactement un siècle après nous avoir donné entre autres Le Penseur ou Le Baiser. L'idée de départ n'était pas mauvaise, d'autant... Lire la critique de Rodin

1
Avatar Pauline_Vallée1
4
Pauline_Vallée1 ·

Robuste Rodin...

RODIN (14,6) (Jacques Doillon, FRA, 2017, 120min) : Un atypique film sculptant avec art et belles manières, les affres de la création artistique et l'intimité passionné de Auguste Rodin au centre de ce long métrage en forme de faux Biopic. Une œuvre délicate à la mise en scène précise, aux reconstitutions méticuleuses, s'appuyant sur une narration audacieuse par son parti pris et son... Lire la critique de Rodin

1
Avatar seb2046
7
seb2046 ·

Beau et ennuyeux !

Certes, formellement, le film est magnifique : Doillon est notamment un maître de la couleur, ce qu'on avait déjà pu apprécier dans le sous-estimé Mes séances de lutte. La lumière, la composition des plans, sont également de toute beauté, évoquant parfois des toiles. C'est avant tout cela que j'aime au cinéma, donc je ne boude pas ici mon plaisir... Mais le cinéma est un art... Lire la critique de Rodin

1
Avatar Jduvi
6
Jduvi ·

Quand la leçon de sculpture veut s'inviter dans le biopic

L'intérêt principal du film éponyme de Jacques Doillon à la base était d'être centré sur le sculpteur Rodin et son travail. Cette démarche était louable mais était-elle accessible au plus grand nombre en filmant des séances de poses, le travail de la terre ou des discussions théoriques? Si ces éléments avaient été parlants, le pari aurait peut être pu être relevé. Or, l'immersion dans le... Lire l'avis à propos de Rodin

1
Avatar Specliseur
5
Specliseur ·

Critique de Rodin par Ygor Parizel

Biographie restreinte ne reprenant qu'une partie de la vie d'un des plus grands sculpteurs de l'Histoire, Auguste Rodin. L'élément certainement le plus remarquable de ce long-métrage se trouve dans le focus fait sur le travail de l'artiste, beaucoup de séquences ou l'on voit croquer, malaxer, sculpter des matières ce n'est pas bâclé en plus. Pourtant le film n'a pas d'attachements, les amours... Lire la critique de Rodin

1
Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·

Entre terre et marbre

Dès l’introduction de son Rodin, Jacques Doillon souligne son ambition de passer outre la linéarité biographique à laquelle le spectateur pouvait s’attendre. Loin de vouloir retracer l’existence du sculpteur, le long-métrage saisit l’une des tranches de vie majeures de sa carrière, alors qu’il reçoit pour la première fois une Commande d’Etat en 1880. Cette plongée... Lire la critique de Rodin

1 2
Avatar vincentbornert
5
vincentbornert ·