Je veux deux heures et demi de Dark Vador massacrant du rebelle dans des couloirs...

Avis sur Rogue One - A Star Wars Story

Avatar Thomas Cortado
Critique publiée par le

Les défauts:
- un premier acte trop décousu, où l'on saute d'une planète à l'autre, sans avoir eu le temps de vraiment se familiariser avec les nouveaux univers ou de comprendre les enjeux du récit;
- des personnages trop unidimensionnels, héros ou antagonistes, dépourvus de véritables arcs narratifs, qui servent surtout à faire avancer l'intrigue;
- une absence de réelle dynamique au sein du groupe de protagonistes, due notamment à des dialogues très plats dans l'ensemble
- un casting parfois faiblard (Diego Luna, Riz Ahmed), parfois sous-exploité (Forest Whitaker, Mads Mikkelsen)
- un problème de tonalité: on oscille entre le drame familial et l'authentique film de guerre, ce qui fait passer certains enjeux au second plan (les différentes factions au sein de l'Alliance);
- l'utilisation des CGI pour "ressuciter" les personnages joués par des acteurs vieillis ou déjà décédés (Peter Cushing a quand même une sale gueule);
- une bande-originale pas franchement mémorable, qui reprend les vieux thèmes sans vraiment imposer son identité;

Les qualités:
- une excellente utilisation des échelles de plan, capable de nous plonger au milieu des batailles, à la manière d'un reporter de guerre, sans nous faire perdre la splendeur des paysages;
- un scénario un peu plus original que d'habitude, qui nous sort en tout cas du papa-mama-filston Skywalker;
- un travail sur les décors et les maquillages dans la lignée de The Force Awakens, qui parvient à retranscrire fidèlement l'esthétique rétro-futuriste des premiers Star Wars;
- un troisième acte vraiment intense, avec une montée en puissance bien dosée et un montage qui sait rendre l'action à peu près lisible;
- une inscription dans l'univers Star Wars qui tombe parfois dans la citation totalement inutile (Ponda Baba?), mais qui sait en général faire un bon usage de cet univers (très bon usage de Dark Vador!);
- la scène finale avec Dark Vador dans le couloir du vaisseau rebelle, qui redonne à ce personnage défiguré par la prélogie son caractère violent et menaçant;

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 354 fois
2 apprécient

Thomas Cortado a ajouté ce film à 1 liste Rogue One - A Star Wars Story

Autres actions de Thomas Cortado Rogue One - A Star Wars Story