Affiche Roma

Critiques de Roma

Film de (2018)

Brasier de détours au pays natal

Au point d’une carrière où il n’a plus rien à prouver en termes de virtuosité, Alfonso Cuaron se pose une question essentielle : celle de l’homme derrière la forme, et du statut si complexe et protéiforme de l’auteur à la tête d’un film. Roma est en cela un film paradoxal : c’est son projet de loin le plus intime, en grande partie... Lire l'avis à propos de Roma

177 18
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Gravité des symboles.

La scène d’introduction annonce d’ores et déjà la couleur : une flaque d’eau ondulant sur le sol, reflétant un avion en partance pour un ailleurs, le tout baignant dans le noir et blanc de Galo Olivares. Pas de doutes possibles, avec « Roma », le réalisateur Alfonso Cuarón dépeint sa complainte des sentiers, celle d’une famille de la classe moyenne mexicaine, vivant dans le quartier de Roma,... Lire la critique de Roma

64 3
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

La vie de Cléo.

Origine : Après le succès critique et commercial de ‘’Gravity’’ sorti en 2013, Alfonso Cuarón décide de faire un film sur le Quartier de son enfance, Roma, dans la ville de Mexico. Avec l’aide de Netflix, il n’aura aucun problème à le réaliser et le film verra le jour en 2018. Malgré des bonnes critiques et des récompenses, le film sera un échec commercial.... Lire l'avis à propos de Roma

19 10
Avatar Sachadu54
9
Sachadu54 ·

Nostalghia

Après le succès monstrueux de Gravity, le mexicain délaisse les énormes studios américains pour se remémorer les souvenirs du Mexique des années 1970 qu’il a connu durant sa jeunesse. Ode à la nostalgie, déclaration d’amour aux femmes, Roma est l’itinéraire d’une famille unie malgré la dislocation et le portrait d’un pays foisonnant de diversité malgré les éruptions sociales violentes.... Lire la critique de Roma

50 11
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

La plastique parfaite, l'œil désincarné

Franchement, j'aime tout de Cuarón... et là, le gars fait son film à l'évidence le plus personnel et le plus intime, et pour la première fois je trouve ça rigide et morne. Le genre de rencontre qui aurait absolument dû se produire et qui, ne s'étant pas produite, me fait me demander si auparavant j'ai jamais su aimer son cinéma pour ce qu'il était vraiment. Si l'on parle formellement... Lire la critique de Roma

45 8
Avatar trineor
5
trineor ·

L'écume des jours

Dans l'imaginaire collectif, on associe bien souvent le nom d'Alfonso Cuarón à l'usage du plan-séquence, réduisant d'une certaine façon son art à un simple geste technique. De là à dire que son cinéma ne serait que technicité et donc superficialité, il n'y a qu'un pas que certains s'empressent de franchir. Pourtant, en y réfléchissant bien, le plan-séquence peut se voir comme une invitation... Lire la critique de Roma

24 3
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

A la recherche du temps perdu

Que sommes-nous si ce n'est la somme de nos souvenirs ? Et parmi ceux-ci, lesquels sont plus précieux que ceux de notre enfance, ceux des années fondatrices ? Il arrive donc inévitablement ce moment, dans la vie de tout homme ou de toute femme, de retourner sur nos pas voir ce qui nous a fait, sans doute avant tout pour retrouver ces sensations "perdues" dont nous sentons en nous la nostalgie.... Lire la critique de Roma

36 17
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

« Roma », un chef-d’œuvre exigeant sur Netflix !

Quand Alfonso Cuarón (qu’on ne présente plus) s’offre le luxe de recréer la maison de son enfance dans le quartier de Colonia-Roma à Mexico et d’y revivre presque une année entière, de 1970 à 1971, c’est aussi une expérience introspective inattendue pour le spectateur. Avant de dire le choc intime qu’a été pour moi ce « Roma », vivement conseillé par ma fille Rachel qui me confiait avoir... Lire l'avis à propos de Roma

4
Avatar Sabine_Kotzu
10
Sabine_Kotzu ·

Gai savoir

J’ai hésité avant d’écrire une critique sur l’œuvre de Cuaron tant il me semblait inopportun de traiter d’un film qui a déjà fait l’objet de nombreuse appréciation tout aussi pertinente les unes que les autres. Et étonnamment j’ai apprécié autant celles adulant le film que celles, le décriant, car j’avais l’impression que toutes ces critiques retranscrivaient parfaitement l’un des constats... Lire l'avis à propos de Roma

4
Avatar BoHo
10
BoHo ·

Cléo de Cinq Assiettes

Tôt dans sa carrière, Alfonso Cuarón n'était pas étranger à l'émotion. On se souvient encore avec une lèvre tremblante de The Little Princess et Y Tu Mamá También. Par la suite, il a su frayer avec Hollywood et de gros budgets, explorant une forme d'émotion soit beaucoup plus épidermique ( Gravity ) soit plus diffuse, lancinante (... Lire la critique de Roma

18 3
Avatar Mike Öpuvty
3
Mike Öpuvty ·