MC Shakespeare, en direct live sur MTV.

Avis sur Roméo + Juliette

Avatar Yellocrock
Critique publiée par le

Baz Luhrmann qui adapte le plus grand dramaturge britannique, le mariage fait forcément réagir tant il est inattendu. Et BORDEL, il est clairement assumé.

Les 10 premières minutes du film, il faut les voir pour y croire. Alors qu'un réalisateur normal aurait pris un peu peur quand au ton à prendre sur ce texte quasi saint maintenant de Roméo et Juliette, Luhrmann y va au bazooka. On assiste quand même à une bande annonce d'ouverture qui enchaine ensuite sur la confrontation entre les Capulet et les Montaigu dans une station service, façon grand gignol et western avec ce qu'il faut de vitesse rapide, son rajoutés en montage et gags visuels. Mais le pire, C'EST QUE CA MARCHE !

Je l'ai revu 3 fois ce début, tellement je me demandais comment ça peut marcher, parce que c'est du génie quand même. Garder le texte d'origine et en faire ce qu'il en fait, Luhrmann a des couilles ! Même les faux raccords et petites incohérences passent dans ce déluge visuel et sonore. Un presque sans faute, qui n’empêche pas la suite d'être moins fortes.

Oui, parce que le problème quand tu fais 10 premières minutes explosives, c'est que la suite paraisse bien plate. Certaines scènes deviennent ainsi un peu longue, malgré l'amputage massif dans certains dialogues. Le saligaud se permet même de refaire à sa guise (et pour un gag) la scène du balcon. Quel sale gosse (mais j'adore ce genre d'initiatives) !

Seul bémol, mais de taille: Luhrmann se permet un relookage visuel du monde de Roméo et Juliette, mais jamais la réactualisation ne marche totalement, pour une raison très simple: la temporalité du récit. Qu'un couple, même fou amoureux, se marie le lendemain de leur rencontre, ça passe pas (pour moi). Mais c'était le défi que se lançait Baz: garder tel quelle les répliques et dialogues de la pièce du maitre. Il s'y est tenu JUSQU'AU BOUT ! Bravo.

Il faut voir ce film, parce que c'est quand même un projet dingue. Qui possède ses moments intenses d'émotions et de rires gras. Luhrmann n'a jamais autant exprimé son style visuel que dans ce film. Il fallait le faire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 326 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Yellocrock Roméo + Juliette