Question de point de vue

Avis sur Roméo et Juliette

Avatar Metis
Critique publiée par le

Oui certains peuvent n'y voir que de la mièvrerie. Critiques négatives pour certains, mais elles sont à mon goût aussi prévisibles que superficielles. On ne regarde pas Roméo et Juliette pour y voir une histoire d'amour taillée dans la profondeur des caractères. Je tiens aussi à dire que si l'on commence à critiquer le choix des acteurs en se reposant sur leur jeune âge un dilemme se pose quand on sait que les personnages ont 12 et 16 ans. Bien, cela dit on réintroduit les bases. Amour soudain qui ne repose en aucune façon sur les personnalités respectives des amants. De quoi parle Roméo et Juliette ?
Amour tragique. De cette réponse assénée maintes fois que dire de plus ? Passions (au pluriel, important) et fin inévitable. Chaque oeuvre choisi ensuite un axe. Prenons trois réalisateurs: Baz Luhrmann, Franco Zeffirelli, et Carlo Carlei. Le premier axe sur la société, qui cause à la fois les passions (puisque violente) et le tragique (par son fonctionnement et par la solitude qu'elle peut provoquer), le tout est renforcé par un contexte contemporain. Le second axe plutôt comme le troisième sur les jeunes sentiments de jeunes gens entravés par une vieille histoire. Le second donc, met le texte au premier plan et montre la force du texte qui met aussi à jour les émotions à fleur de peau des protagonistes, il insiste sur la poésie et joue sur l'attachement du spectateur à ses interprètes. Le troisième nous montre le cadre, d'où la musique sublime, les décors et les costumes qui se rapprochent de notre vision collective du conte (le balcon comme matérialisation de la peinture de Frank Bernard Dicksee). Ainsi il insiste sur la représentation de l'amour, notamment la représentation de jeunes gens dans une sorte de bovarisme avant l'heure, leur passion telle qu'ils se la rêvent les menant à la fameuse suite d’événements, vers l'inéluctable. Toujours donc un amour impossible puisque rêvé. C'est certes ma vision de la chose. Mais peut-on demander le chef-d'oeuvre puisqu'il existe déjà par Shakespeare ? Ma préférence va à Zeffirelli pour l'hommage aux origines. Il mest véritablement le texte et le scénario en valeur, force, douceur, onirisme, tout y est. La scène du balcon est superbe et très intimiste, le décor sobre et les plans serrés rendent très bien. Mais j'admire la prise de risque qu'est la vision de Luhrmann, sans que ça ne m'empêche de rêver devant le film de Carlei.
Aussi la prestation des acteurs de Zeffirelli me semble remarquable, même si tous les autres sont également très bons.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1229 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Metis Roméo et Juliette