Avis sur

Room par Black-Night

Avatar Black-Night
Critique publiée par le

Room est un bon film. Adaptation du roman éponyme d’Emma Donoghue inspiré d’un fait divers autrichien. Découpé en deux parties, la première sous forme d’un huis-clos puis la deuxième plus centré sur la psychologie des personnages. Séquestrée et violée pendant des années, une jeune femme donne naissance à un fils qu’elle élève en captivité. Entre les murs d’une chambre insonorisée, ils construisent coûte que coûte une vie de famille. Le film remportera l’Oscar de la meilleure actrice pour Brie Larson en 2016, amplement mérité.
Même si la technique du huis-clos de la première partie est savamment maîtrisé j’étais pour ma part pas trop emballé surtout pour son côté un peu trop excessivement naturel. Puis une fois l’accrochement et l’empathie pris avec les deux personnages principaux, le film devient vite happant et attachant. Il est vrai que la deuxième partie peut paraître moins maîtrisée mais elle m’a plu puisqu’elle délivre le message assez fort du retour compliquée à la vie « normale ». Un film dramatique qui nous met en état de stress d’abord jusqu’à l’évasion, puis vire au côté psychologique qui perd donc en tension mais dont l’ensemble reste intéressant malgré quelques petites longueurs dû à la lenteur de l’œuvre mais qui renforce le réalisme et les passages d’émotions.
La bande son est vraiment très bonne, juste et en adéquation avec l’ambiance.
Le réalisateur Lenny Abrahamson signe ici son 5ème long métrage avec une belle réussite dans sa mise en scène et réalisation. Le casting fait vraiment des merveilles où la révélation du tout jeune Jacob Tremblay y est criant de vérité, touchant et surprenant. Brie Larson y est absolument parfaite et juste et Joan Allen, William H. Macy, Sean Bridgers, Tom McCamus y sont bons.
Un film attachant et quelque peu émouvant. Bon maintenant je vous laisse, je file mais pas dans ma room.
Ma note : 7/10 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1213 fois
18 apprécient

Autres actions de Black-Night Room