Dans le ventre mou des Disney

Avis sur Rox et Rouky

Avatar The Reg
Critique publiée par le

Un week-end de 1995 que je passais seul avec ma mère, nous nous étions procurés deux VHS de Disney en une fois. Rox et Rouky et... Le Roi Lion. Film que j'avais loupé de peu au cinéma, dont on parlait comme d'un phénomène, et dont la cassette a bien sûr été la première à pénétrer mon magnétoscope. (Cette phrase sonnait moins sale dans ma tête). Inutile de dire que j'ai préféré le premier assez énorme et dont le marketing marchait à plein sur moi, face au truc sympathique mais un peu plus planplan.

En bref vu son contexte de découverte, même si j'avais bien aimé, Rox et Rouky était condamné à être... non pas mal aimé, mais un peu laissé de côté. Et c'est un peu pareil aujourd'hui. Je ne peux pas dire que je ne l'aime pas, mais j'aurai tendance à le laisser de côté parce que j'en préfère beaucoup d'autres. Je l'ai trouvé un peu inégal.

Au niveau des problèmes :

Des inévitables scènes de remplissage. Courantes dans quasiment tous les Disney avant la renaissance de la fin des années 80 où ce genre de moments se fera nettement moins sentir. Ici je pense notamment aux deux piafs chassant le ver (l'un heureusement doublé en VF par Roger Carel et l'autre dont la voix semble être celle de Titi) qui peuvent être vaguement rigolos mais parfois seulement. Et quelques autres scènes.

Les chansons sont totalement oubliables. La musique aussi n'est guère marquante, malgré quelques passages un brin plus marquant. Globalement ça reste très très sobre là-dessus, comme la scène d'ouverture silencieuse.

Je pense que "Chef" le vieux clébard aurait du mourir. Que Rox soit aussi en pétard contre Rouky pour la blessure de Chef dont il n'est pas responsable est déjà un poil gênant... Mais si encore son ami le chien était mort on pourrait dire que sa colère a pris le pas sur la raison... là, au final, le clebs a juste la pâte cassée et ma foi s'en accommode plutôt bien, Rouky devrait se calmer un peu.

La romance entre les deux Renards. Selon moi elle ne marche pas, notamment car elle fait totalement forcée. Qui se souvenant moyennement de Rox et Rouky va se rappeler de ça ? J'ai vu le film quelques fois enfant et pour la dernière fois y'a peut-être 5 ans. En revoyant pour la première fois la femelle je me suis dit "ah ouiiii je l'avais oublié elle !". Le facteur "Pas le Disney le plus connu" joue certes, mais je maintiens qu'il y a eu des tas d'histoires d'amour qui fonctionnaient mieux.

J'ai l'air très négatif, mais pas de panique, il y a aussi des choses qui marchent :

Pas de surprise : La nature est magnifique. Encore heureux dans un film qui choisit pour cadre deux baraques isolées dans la forêt, la chasse, des animaux sauvages... Le fait est qu'on sent qu'un soin particulier a été apporté au niveau des décors.

Les personnages humains. Les deux seuls. Ma foi, je les aime bien ces deux campagnards solitaires (si ce n'est leur animaux) d'âge mur qu'on imaginerait bien en couple en fait, surtout en voyant leur dernière scène commune.

L'évolution des rapports entre les deux personnages principaux. Si ce n'est, donc, que Rouky qui se retourne contre Rox c'est un peu léger à mon goût, à part ça, je dois dire que cette histoire me semble assez parlante. J'entends par là que, qui n'a jamais connu ça, une personne qu'on aimait à une époque et qui, le temps passant, est devenue décevante parce qu'elle a changé ? La conclusion...

Et bien elle nous amène au climax avec l'Ours qui est fichtrement bon. Déjà par son design, massif, imposant, effrayant, agressif... on est loin de Frère des Ours. Mais la scène en elle-même est marquante avec ses multiples rebondissements, jusqu'à son épilogue, sans oublier le fait qu'elle soit superbement animée, une pièce d'orfèvre.

Au final, je reste assez partagé mais les bonnes choses prennent le pas sur les moins inspirées.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 215 fois
2 apprécient

The Reg a ajouté ce film d'animation à 1 liste Rox et Rouky

Autres actions de The Reg Rox et Rouky