👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Me semble qu'Hitchock disait que le film était avant tout un divertissement. C'est pourquoi il me semble qu'il aimait apparaitre dans ses films, ou introduire des éléments étrangers. (Là c'est gros fail de la mémoire, je vous l'accorde...)
Rubber, c'est cette volonté démultipliée over 9000. Une ode au non-sens, au "no reason" comme ils disent. En plus, le film est "beau" à mes yeux. Que demander de plus ?
Rougenoirblanc
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 11 ans

2 j'aime

Rubber
geoffrooy
6
Rubber

No reason

En écoutant les gens parler dans la file avant la séance, on peut distinguer 2 types de spectateurs. Il y a les avertis, échangeant des "ouais c'est le nouveau film de Mr Oizo, y paraît qu'il y a...

Lire la critique

il y a 11 ans

69 j'aime

9

Rubber
Samu-L
5
Rubber

Un film en mousse d'élastomère

Je trouve que ce film est tout simplement mauvais. Pourquoi? Pas de raison! J'ai d'ailleur décidé de ne donner aucune raison à l'énervement profond que ce film m'inspire. Après tout, il n'y a pas de...

Lire la critique

il y a 9 ans

68 j'aime

21

Rubber
SeigneurAo
7
Rubber

Bien plus qu'une critique, une non-critique

Je me suis demandé comment aborder ce film. Je l'ai vécu. Je me suis demandé quoi en penser après-coup. Et maintenant je ne sais pas trop quoi en écrire. Les détracteurs diront que ça résume le...

Lire la critique

il y a 11 ans

51 j'aime

10

Alone in the Dark
Rougenoirblanc
4

Critique de Alone in the Dark par Rougenoirblanc

Le grand-père vidéoludique d'Alan Wake. Peut-être trop en avance sur son temps et sur les possibilités gameplay que permettent un nombre finalement très limité de boutons sur le pad, il était assez...

Lire la critique

il y a 11 ans

3 j'aime

Rubber
Rougenoirblanc
8
Rubber

Critique de Rubber par Rougenoirblanc

Me semble qu'Hitchock disait que le film était avant tout un divertissement. C'est pourquoi il me semble qu'il aimait apparaitre dans ses films, ou introduire des éléments étrangers. (Là c'est gros...

Lire la critique

il y a 11 ans

2 j'aime

X-Men : Days of Future Past
Rougenoirblanc
8

Wolverine est tombé sur un os.

Le nom de Bryan Singer te dit peut-être quelque chose ? C’est normal, il a réalisé le 1er film X-Men en 2000 et produit les suivants. En reprenant la caméra pour X-MEN Days of Future Past, le...

Lire la critique

il y a 8 ans

1 j'aime