Affiche Sabrina

Critiques de Sabrina

Film de (1954)

De l'autre coté de la vitre

Divulgâchage dans ce billet. Sabrina est une comédie romantique particulièrement réussie par un Billy Wilder aux manettes à l'écriture, où il est comme toujours très à son affaire, et à la réalisation, qui reprend et actualise les motifs de Cendrillon pour en faire un conte de fée moderne. Le film est plaisant à suivre et bien écrit, mais il est surtout dominé par ses... Lire l'avis à propos de Sabrina

11
Avatar Samu-L
8
Samu-L ·

Cinderella

Il était une fois dans leur opulente demeure de Glen Cove sur l'île de Long Island, la famille Larrabee et leurs domestiques. Pour sa dernière soirée avant de partir étudier la cuisine à Paris, Sabrina, la fille du chauffeur, importé d'Angleterre en même temps que la Rolls, observe depuis son arbre la fastueuse réception que donnent les milliardaires. Elle n'a d'yeux que pour David, le cadet,... Lire la critique de Sabrina

23 4
Avatar blig
7
blig ·

Boys !

Pauvre Sabrina, pauvre innocente et amoureuse Sabrina, pauvre Sabrina qui ne rêve que de strass et de paillettes et qui remise son intelligence (celle du cœur) au placard face à un amour qui la rend aveugle. Raconté comme ça, le Sabrina de l’excellent Billy Wilder ne donne pas envie et ressemble juste à une bluette de plus, à une de ces romances à l’eau de rose remplies de moment heureux jusqu’à... Lire l'avis à propos de Sabrina

26 5
Avatar Jambalaya
9
Jambalaya ·

Conte de fée dans le milieu d'affaires

A première vue, je ne suis guère attiré par ce genre de romance au léger goût de guimauve, mais en tant qu'admirateur de Billy Wilder, je considère ce film non pas comme un de ses meilleurs, mais comme une bonne comédie sentimentale, d'autant plus que ce genre dans les années 50 était plus pertinent que les comédies sentimentales américaines plus modernes qu'on voit depuis la fin des années 80.... Lire l'avis à propos de Sabrina

12
Avatar Ugly
7
Ugly ·

L'Amour dans le Grand Monde

Capable de s’attaquer à divers genres avec brio, comme en témoigne le géant Boulevard du crépuscule, le drame Le Poison ou des comédies satyriques telles que Lire l'avis à propos de Sabrina

18
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Rien de plus universel qu'un conte de fées narré par Billy Wilder

D'accord ce n'est pas la meilleur comédie de Billy Wilder (oh mais quel est ce film que l'on voit tout là-haut? Ne serait-ce pas La Garçonnière?), ok on frôle par moment la mièvrerie, bien sûr le français que je suis est encore une fois horrifié de ces maudits clichés dont on affuble encore Paris (et pourtant entre Sabrina et Charade, miss Hepburn devrait commencer à connaître un minimum le pays).... Lire l'avis à propos de Sabrina

20 1
Avatar fabtx
8
fabtx ·

Un savoir-faire perdu...

Si l'on peut regretter un scénario pétillant mais un peu plus prévisible que dans les plus grands films de Billy Wilder, tout le reste fait de "Sabrina" un ravissement ininterrompu : Audrey Hepburn est au sommet absolu de sa beauté radieuse, Humphrey Bogart et William Holden brillent dans des contre-emplois assez... Lire la critique de Sabrina

9
Avatar Eric BBYoda
7
Eric BBYoda ·

A Cinderella Story.

Sorti sur les écrans américains en 1954, Sabrina marque la dernière collaboration entre la Paramount et le cinéaste Billy Wilder, adaptant là une pièce de Samuel Taylor. Sorte de relecture contemporaine du célèbre conte Cendrillon, Sabrina reste encore aujourd'hui un classique de la comédie romantique,... Lire la critique de Sabrina

18 1
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Juliette aime Roméo puis son frère d'une famille de tarés:The Long Island Chainsaw Massacre

Tant de bonnes critiques informées et claires sont sur ce site alors pourquoi un autre texte ? Juste pour ces notes désordonnées… _une fille de chauffeur tombe amoureuse du fils fantasque et dilettante des riches employeurs Américains; il ne la voit même pas; pour oublier son chagrin, elle s'exile à Paris après avoir voulu mourir; elle revient ; elle est devenue une arriviste sociale et tombe... Lire la critique de Sabrina

16 3
Avatar PierreAmo
8
PierreAmo ·

The lesson of the soufflé

Tout comme dans "Ariane", Billy Wilder, sous le vernis épais d'une intrigue sirupeuse, ne parvient pas - pour le bonheur du spectateur - à réaliser une comédie romantique expurgée de cette touche grinçante qui lui est caractéristique. Tout y concourt. Du triangle amoureux gentiment fratricide aux basses motivations des personnages, en passant par une critique, certes gentille, de la désinvolture... Lire la critique de Sabrina

10
Avatar Hypérion
7
Hypérion ·