Affiche Sailor et Lula

Critiques de Sailor et Lula

Film de (1990)

Grâce à David, Sailor et Lula, j'aurai toujours 17 ans...

Nous poursuivons ce Festival Sofilm Summercamp de Nantes avec l'un des films qui a bercé mon adolescence. Et je me suis ce 21 juin 2018 trouvé un nouveau point commun avec Bertrand Mandico, venu en discuter avec nous, épaulé par l'excellent Antoine Guillot, journaliste à France... Lire la critique de Sailor et Lula

32 10
Avatar takeshi29
10
takeshi29 ·

Critique de Sailor et Lula par MrsChanita

Sailor et Lula m'oblige à un grand mea culpa public et je déclare solennellement que non, Lynch n'est pas le réalisateur bidon que m'avait donné à penser Mulholland Drive (que je vais peut-être revoir, finalement :oops: ) J'ai découvert Sailor et Lula cet après-midi (c'est-à-dire 22 ans après tout bon cinéphile :mdr:) et je me suis pris une jolie claque, complètement inattendue :o Agrippée à mon... Lire la critique de Sailor et Lula

28 6
Avatar MrsChanita
10
MrsChanita ·

Seuls contre tous

David Lynch revisite le Magicien d'Oz, vu par les yeux d'un couple d'enfants devenus trop vite adultes par la brutalité du monde qui les entoure. Mai 1990, Bernardo Bertolucci, président du Jury du Festival de Cannes annonce la Palme d'Or de Sailor et Lula sous les sifflets d'une assemblée consternée. Le Public cannois n'était pas préparé à cet opéra à la violence extrême et au lyrisme exacerbé.... Lire la critique de Sailor et Lula

27 1
Avatar RemyD
10
RemyD ·

Love story

Avec Pulp fiction, voici la palme d’or la plus rock’n’roll du Festival de Cannes (la première scène de Sailor et Lula met directement dans l’ambiance, sanglante, outrée et tapageuse), probablement parce que Lynch et Tarantino explorent et dynamitent chacun les archétypes de la pop culture américaine, très loin d’une certaine distinction, d’une certaine préférence auteuristes généralement prisées... Lire la critique de Sailor et Lula

12
Avatar mymp
7
mymp ·

Toutes les aiguilles atteignent le rouge

Après le sombre Blue Velvet, Sailor & Lula pourrait se voir comme son pendant lumineux, au sens premier du terme : ici, tout (ou presque) se déroule en extérieur, au grand jour, sous le soleil éclatant et glacé de la pellicule, jouant avec les codes du road movie et du glamour. Les perversions chères au maître n'en sont pas moins présentes et c'est sacrément barré, voire culotté dans la façon... Lire l'avis à propos de Sailor et Lula

21 1
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Love me gender

Palme d'Or Cannoise en 1990, excusez du peu, à l'époque où David Lynch faisait encore dans le relativement classique, Sailor et Lula c'était avant tout une belle histoire d'amuuuur... C'était aussi l'époque où Nicolas Cage avait tout d'un très grand, où Laura Dern commençait à progresser (je ne l'ai pas aimée dans Lire l'avis à propos de Sailor et Lula

8
Avatar RimbaudWarrior
8
RimbaudWarrior ·

Love me tender...

Quand on parcourt la filmographie de David Lynch, il est assez facile de repérer ses gimmicks de réalisation, sa patte si particulière. On trouvera des couleurs franches et symboliques, des coups de téléphone mystérieux, des clés, des objets fétiches, une galerie de personnages tous plus étranges et énigmatiques les uns que les autres. Il est cependant toujours... Lire la critique de Sailor et Lula

7
Avatar Neeco
8
Neeco ·

Critique de Sailor et Lula par Sophia

Etant une grande fan de David Lynch ça fait longtemps que je voulais regarder ce film. Il y a deux ans, dans un libraire qui faisait aussi tabac et bar en Bretagne, je remarque ces coffrets qui sont vendus au rayon presse, vous voyez de quoi je veux parler, ceux qui sont vendu dans une énorme pochette en plastique en format A3, on se demande d'ailleurs bien pourquoi sachant la taille d'un dvd...... Lire la critique de Sailor et Lula

23 5
Avatar Sophia
9
Sophia ·

Boucles d'or au pays des méchants loups

À l'instar de nombreux réalisateurs avant lui (et bien après), David Lynch a lui aussi voulu faire son film traitant de cette jeunesse américaine éprise de liberté. Forcément avec lui, il faut s'attendre à un traitement plus glauque et parfois brutal loin du rêve américain, présentant une jeunesse perdue avec des parents qui le sont tout autant. Lana Del Rey... Lire la critique de Sailor et Lula

8 2
Avatar Libellool
8
Libellool ·

Critique de Sailor et Lula par Mr_Kir

On voit par interférence la griffe de Lynch. On voit Nicolas Cage porter une veste en serpent du plus bel accabit. On sent un certain souffle de liberté bien raffraichissant dans cette cavalcade tragicoromantique. Oui mais bon...tout ça paraît bien long au final, et au bout d'un moment, j'ai commencé à m'ennuyer ferme. J'avais l'impression que je pouvais fermer les yeux et les ouvrir 20 minutes... Lire l'avis à propos de Sailor et Lula

12 1
Avatar Mr_Kir
4
Mr_Kir ·