En attendant Tarantino

Avis sur Sale temps à l'hôtel El Royale

Avatar Quentin PrEddy
Critique publiée par le

Par une coïncidence des plus agréables, j'ai regardé il y a quelques jours seulement "the cabin in the woods", le seul film du réalisateur drew goddard, 6 ans avant "Sale temps...". J'ai tout de suite aimé la lettre d'amour/critique du film de genre (alors l'horreur) faite par le réalisateur, et j'ai retrouvé hier cet effort amoureusement subversif de ce dernier pour faire rentrer toutes les ficelles du film noir classique dans un film résolument moderne.

Une belle surprise, que je n'attendais pas.

Un casting vraiment au top, un BO qui reste en tête, un huis clos laissant la place à des dialogues et des retournements de situation divers, du gore, une chronologie éclatée en chapitre... Ca nous rappelle pas quelqu'un?
Pour moi, la force de ce film est également sa faiblesse: celle d'être un bon "Tarantino", sans le coup de génie en plus (mais que je trouve de plus en plus rare sur ses derniers films). Du coup, tout est réussi, mais ce qui est un très bon divertissement souffre de la comparaison avec le maitre du genre: la BO est bonne mais ne va pas rester au top des charts, les dialogues ne sont pas pompeux mais aucun ne reste vraiment après le film, les personnages sont tous réussis, mais pas au point de mériter chacun leur page wikipedia et leur fan theorie, du gore, mais très conventionnel... Vous voyez où je veux en venir.

Honnêtement, je souhaite à ce film une vrai réussite, car il en vaut vraiment la peine (je suis persuadé qu'il aurait explosé le box office si le nom de tarantino y était attaché). D'autant plus que certains éléments sont vraiment uniques au film (pour trancher avec la comparaison faite plus haut): de vrais éléments touchants comme la trame de Jeff Bridges, ou dans la réalisation (incroyable scène du couloir en plan séquence, sur fond d'acapella des freres isley).

Un réalisateur à suivre donc, et encore plus d'attention pour le Tarantino 2019 sur Manson (ici plus ou moins lié à Chris Hemsworth).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 127 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Quentin PrEddy Sale temps à l'hôtel El Royale