Affiche Salo ou les 120 journées de Sodome

Critiques de Salo ou les 120 journées de Sodome

Film de (1975)

Une douleur sans fin.

Je n'utilise jamais le "je" pour mes critiques mais là, je n'ai pas le choix car je veux être certain d'exprimer ma propre voix. Je pense avoir vu un certain nombre de films dans ma courte existence. Et il est toujours délicat d'aborder des oeuvres comme ce film de Pasolini qui a un statut de film culte. Je suis tout à fait enclin à reconnaître ses qualités esthétiques, de mise en scène et de... Lire la critique de Salo ou les 120 journées de Sodome

92
Avatar misterblonde
3
misterblonde ·

Un chimiste est toujours sodiumite

Le marquis de Sade, un brave homme connu pour les frasques qu'on lui a inventées et sa production sulfureuse, écrit Les 12O journées de Sodome alors qu'il séjourne à la Bastille au cours de l'année 1785. Il en fait une copie tenant du microfilm qui sera placée entre les pierres de sa cellule, anecdote passionnante à détailler en surfant toi-même sur le net. (NB: en fin de critique, quelques... Lire la critique de Salo ou les 120 journées de Sodome

13 9
Avatar Saucial Traitre
7
Saucial Traitre ·

La République des pulsions impavides et insatiables : encore une bouchée pour mieux dégobiller

En Italie du Nord pendant l'occupation nazi-fasciste, les portes de l'enfer ressemblent à un coin de paradis, Salo fait alors penser à une belle cité méditerranéenne où il fait bon vivre malgré le peu de présence humaine, mais c'est vrai, pour le moment, c'est vide, on pose un beau cadre mais on n'a pas encore les personnages, le tout sur une musique douce et sympathique de Ennio Morricone. On... Lire l'avis à propos de Salo ou les 120 journées de Sodome

13 2
Avatar Cmd
7
Cmd ·

Je est un monstre

Souvenirs - il y a près de quarante ans, cinéma La Pagode (magnifique), seule salle parisienne où Salo était diffusé alors qu'il était interdit dans toute l'Europe, invité par une copine (qui venait de le voir, quarante après c'est encore assez troublant); on arrive avec cinq grosses minutes de retard, on ne restera pas dans la salle à la fin du fin pour voir la partie manquante (alors que... Lire l'avis à propos de Salo ou les 120 journées de Sodome

34 7
Avatar pphf
9
pphf ·

Killing In The Name Of

Considéré comme le film le plus choquant de l'histoire du cinéma, "Salo O Le 120 Giornate Di Sodoma" est inspiré de l'oeuvre inachevée du Marquis de Sade : "Les 120 Journées De Sodome", sulfureux et surestimé auteur français du XVIIIème siècle mort à l'asile d'aliénés de Saint-Maurice (94) où je suis né. Dernier film de Pasolini, assassiné en Novembre 1975, "Salò" (1976) est un déluge de... Lire la critique de Salo ou les 120 journées de Sodome

55 33
Avatar Laz' eïn
2
Laz' eïn ·

Le trou du cul du monde

Salo, c'est le nom de la république (sociale italienne) qui fut dirigée par Benito "le facho" Mussolini de 1943 à 1945, issu de celui de sa capitale lombarde effective - l'officielle restant Rome. Les 120 journées de Sodome, c'est la première œuvre (inachevée) du Marquis de Sade, écrite dans la prison de la Bastille en 1785... Fascisme et... Lire l'avis à propos de Salo ou les 120 journées de Sodome

8
Avatar RimbaudWarrior
8
RimbaudWarrior ·

Cul-Lanta : République de Salo

C’est dans ce palais aux environs de Marzabotto, dans la République de Salo que les victimes de ces 4 notables ont rendez-vous avec leur destin. Entre le fascisme de Mussolini et le sadisme de 4 gros pervers, on se retrouve dans ce dédale de pièce avec chacune son utilité. Tout droit sorti de l’imagination du duc, du juge, de l’évèque et du président. Accompagné de quatres prostitués, ils ont... Lire la critique de Salo ou les 120 journées de Sodome

16 1
Avatar Bondmax
8
Bondmax ·

http://iwagewar.wordpress.com

Salò ou les 120 journées de Sodome est une œuvre cinématographique rare, un de ces films qui hante la rétine des spectateurs depuis sa sortie en 1976. Œuvre ultime de Pier Paolo Pasollini, Salo est un long-métrage que certains jugeront pervers et dégoûtant, alors que d'autres le qualifieront de chef-d'œuvre absolu du Septième art. Afin d'appréhender l'objet, il est avant tout nécessaire de... Lire l'avis à propos de Salo ou les 120 journées de Sodome

10
Avatar javier666
9
javier666 ·

Comment l’intelligence de l’histoire se noue dans la culotte

L’acte vibrant de révolte que l’on perçoit dans le corps tendu et les yeux acérés de Pasolini est inscrit en feu dans les écrits et les films qu’ils nous a laissés tout au long d’une vie tumultueuse en miroir des contradictions de son temps. Au tournant de l’époque de sa vie, un gigantesque bouleversement économico-politique où les masses populaires du monde sont à bout de souffle malgré les... Lire la critique de Salo ou les 120 journées de Sodome

7
Avatar Aurelien-Real
10
Aurelien-Real ·

La mort de l'artiste

« Saló ou les 120 journées de Sodome » est un film définitif. Il vient clore une œuvre idéaliste – l'œuvre et la vie d'un artiste engagé, qui croyait en l'art, aux sens, à l'Homme. On ne peut bien sûr pas parler de tournant – c'est le dernier film de Pasolini – , pas plus qu'on ne peut y voir l'aboutissement d'une œuvre ou d'une pensée : encore lors de son avant-dernier film – « Les mille et une... Lire la critique de Salo ou les 120 journées de Sodome

8 4
Avatar Trelkovsky-
10
Trelkovsky- ·