Il est innocent Paquito !

Avis sur Salut l'ami, adieu le trésor

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Trois ans après leur première collaboration, le cinéaste Sergio Corbucci (Romulus et Rémus, Un drôle de flic) retrouve une dernière fois sous le soleil de l'île de Key Biscayne, le duo de chocs italien, Hill & Spencer dans cette comédie d'aventure exotique, Terence Hill anciennement connu sous son vrai nom, Mario Girotti (Le Guépard, Mon nom est Personne) et Bud Spencer, l'ancien nageur du nom de Carlo Pedersoli (Un héros de notre temps, Aladdin) se retrouvent dans leur quatorzième film de vacances, période Miami !

A t'es vraiment le roi Frisco !

Et l'empereur !

Alan et Charlie partent à la recherche d'un mystérieux trésor situé sur une île de l'Océan Pacifique. Pour mettre la main sur ledit trésor, ils vont devoir se débarrasser de quelques concurrents...
Le casting exotique met en vedette Salvatore Borgese (La Folie des grandeurs, La Course de l'innocent), John Fujoka (American Warrior, Pearl Harbor), Luise Bennett (Calypso), Salvatore Basile (Il était une fois dans l'Ouest, L'homme de chevet), Terry Moni Mapuana, Mirna Seya et Kainowa Lauritzen.

Paffin, la confiture pour les vrais durs !

Traqué par les hommes de main du gangster Frisco Joe, auquel il doit une grosse somme d'argent, Alan, joueur impénitent, se rend au chevet de son oncle mourant, Brady. Ce dernier lui révèle l'existence d'un trésor de guerre caché dans une île du Pacifique. Pour s'y rendre, Alan se cache dans le bateau de Charlie O'Brien, un brave marin. Mais une fois en mer, ce dernier découvre le passager clandestin. Pour s'excuser de cette intrusion, Alan révèle à Charlie l'existence du trésor. Charlie n'est pas convaincu et les deux hommes se battent avant de se retrouver à l'eau. Ils nagent alors en direction de la fameuse île. Alan est contraint de faire équipe avec Charlie pour récupérer le butin. Le magot est protégé par une tribu indigène et un vieux soldat japonais...

Peut-être qu'ils sont cannibales ?

Je ne pense pas, mais pédés, peut-être !

Le titre s'inspire d'une réplique du film Deux super-flics ; Qui trouve un ami, trouve un trésor ! Salut l'ami, adieu le trésor est dès plus plaisant dans sa première partie (les trente premières minutes) surtout avec le jeu de cache-cache entre les deux loustics de la baston humoristique sur le bateau Paffin.
Mais à l'arrivée sur l'île cela se gate un peu dans un humour cartoon, lourd et homophobe surtout avec les pitreries débiles de Borghese, qui interprète, avec un plaisir évident, l'autochtone Anulu, rejeton idiot de la matriarche Mamma !
Je passe délibérément le personnage du soldat japonais Kamasuka (Kamasutra), gardien kamikaze du trésor qui n'est là entre autre que pour l'anecdote du fait historique du sous-lieutenant Hirō Onoda qui était posté sur l'île de Lubang dans les Philippines et qui ne capitula qu'en 1974 lorsque son commandement lui remit en main propre l'ordre de cesser le feu. Enfin les Bad guys de l'histoire sont divisés en deux groupes, d'abord les hommes de Frisco qui poursuivent Alan depuis le début suite à une dette de jeu et des pirates des mers tout droit sorti de la boite du Blue Oyster Bar de police Academy ! Terence & Bud s'éloignent encore un peu plus des Trinita avec cette œuvre idéale pour les petits bambinos qui était un mes préférés quand j'étais tout jeune qui finalement m'avait laissé un meilleur souvenir, reste le plaisir des aventures du duo complice entre nostalgies et bastons humoristiques avec noix de coco ! Encore un gros succès France à 1,9 millions d’entrées. Je finirai encore par les formidables musiques des Hill - Spencer movies, une musique reggae entraînante signée par les producteurs et compositeurs italiens, les frangins La Bionda, Carmelo et Michelangelo La Bionda et jouée par le groupe The Océans. Movin' movin' movin' mov'em, Cruisin' cruisin' cruisin' cruising...

Banzai !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 469 fois
4 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 5 listes Salut l'ami, adieu le trésor

Autres actions de HITMAN Salut l'ami, adieu le trésor