Affiche Samson et Dalila

Critiques de Samson et Dalila

Film de (1949)

  • 1
  • 2

Rien que pour vos cheveux, ou pour moi ce serait plutôt rien que pour Hedy !!!

Je vais commencer par un point qui m'a sérieusement interpellé : malgré tout le respect que je dois à Angela Lansbury et à son talent (elle est vraiment flippante dans "Un Crime dans la tête" !!!), comment Cecil B. DeMille a-t-il pu croire une seconde qu'il serait crédible que l'on puisse préférer cette dernière à Hedy Lamarr, qui était juste une véritable bombe, d'une beauté incroyable à couper... Lire la critique de Samson et Dalila

9
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Satrape nigaud

Non, là, je dis non. Pourtant, j'avais toutes les cartes en main pour apprécier. J'aime les films d'aventures Hollywoodien des années 50, je suis devenu amateur du cinéma de Cecil B., et j'affectionne particulièrement George Sanders (qui ici joue le méchant Satrape). Mais quand la simplicité biblique (j'entends "simplicité" au sens "oui, il est très… simple") rejoint Hollywood dans ce qu'il... Lire l'avis à propos de Samson et Dalila

22 38
Avatar guyness
3
guyness ·

Tout dans les cheveux !

C'est sans aucun doute l'une des réussites de Cecil B. De Mille dans un genre où il connut ses plus gros succès, malgré son traitement des civilisations antiques très discutable. Je le trouve cependant inférieur aux Dix commandements version 1956, mais il garde une indéniable force. Les détracteurs se sont déchaînés contre ce film en fustigeant la puérilité et les... Lire l'avis à propos de Samson et Dalila

7 4
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Samson et Dalila

Samson, un homme doté d'une force colossale, se bat pour libérer son peuple de l'emprise des Philistins... Sorti en 1949 et produit par la Paramount, Samson et Dalila est un film biblique puisant son inspiration dans le Livre des Juges . De ce récit, le réalisateur Cecil B. De Mille en tire une histoire d'amour tragique et se permet au passage... Lire la critique de Samson et Dalila

11 3
Avatar Watchsky
10
Watchsky ·

Lamarr aux trousses

Il fallait bien un jour commencer à découvrir l’œuvre monumentale de Cecil B. DeMille, l’un des réalisateurs les plus importants de la première moitié du XXe siècle et maître incontesté de la fresque épique. Afin de joindre l’utile à l’agréable, mon choix s’est porté sur « Samson et Dalila », un technicolor de 1949 (dont le sujet est assez clair), pour la présence au casting de la belle Hedy... Lire l'avis à propos de Samson et Dalila

4
Avatar Aramis
7
Aramis ·

Samson and Delilah (Cecil B. de Mille, U.S.A, 1949, 2h14)

Souvent associé à l’Épique Biblique, Cecil B. de Mille a en effet énormément contribué à définir l’imagerie du genre, et même au-delà celle du Péplum. Cette production de 1949 s‘avère ainsi des plus hybrides, oscillant dans un entre deux laissant parfois oublier la dimension biblique de son propos. Égarée par le fil rouge qu’est la relation d’amour/haine entre l’Hébreu Samson, et la... Lire l'avis à propos de Samson et Dalila

1
Avatar Peeping Stork
6
Peeping Stork ·

Moyen mais de qualité

C'est du gros peplum qui tache à l'ancienne: technicolor de folie, tenues plus lamées que lamées, fêtes orgiaques à coup de carafes de vin et de grappes de raisin, souffle biblique et effets spéciaux de bonne facture pour l'époque. Qui d'autre que Victor Mature pouvait être Samson? Personne: il trimballe sa carrure de lutteur à travers l'écran avec une bovinerie digne d'éloge. Il faut... Lire l'avis à propos de Samson et Dalila

3 6
Avatar Anilegna
5
Anilegna ·

Cinquante nuances de Lamarr

Avec cette adaptation du récit biblique centré sur Samson et Dalila, Cecil B. DeMille nous livre, mine de rien, pas moins qu'un péplum érotique aux forts relents sado-masochiste (surtout lors de la capture du héros par l'héroïne). Bien sûr, nous sommes en 1949 et la sensualité qui se dégage des images et des paroles ne choquera plus personne aujourd'hui. N'empêche que mes... Lire la critique de Samson et Dalila

3 3
Avatar Libellool
8
Libellool ·

Délicieusement kitsch et pervers

Entre gigantisme et intimisme, Cecil B. DeMille revisite à sa façon grandiloquente une histoire biblique bien connue. Le film connut un immense succès commercial tout en suscitant la risée de la critique. Dans le genre pompier assumé, c’est pourtant une réussite, avec une poignée de séquences d’anthologie, dont le combat à mains nues contre un lion d’un réalisme impressionnant ou la scène... Lire l'avis à propos de Samson et Dalila

Avatar SteinerEric
7
SteinerEric ·

Critique de Samson et Dalila par Ygor Parizel

Ce péplum en quelque sorte lançait la mode du genre dans le cinéma hollywoodien, ensuite viendraient Quo Vadis, La Tunique, Ben-Hur, etc. Pourtant si l'on considère que cette production est la première d'une longue et prestigieuse lignée, elle n'est pas faite des mêmes qualités que ces illustres descendantes. Le récit semble pris dans des tableaux néo-classique, format carré, peu de... Lire l'avis à propos de Samson et Dalila

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2