Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Sang et Or

Critiques de Sang et Or

Film de (1947)

La douleur de l'argent

Incontestablement, la boxe est le sport qui fut le plus souvent adapté au cinéma et tout semble avoir été dit à son sujet depuis longtemps. En cela, un film comme Body and soul ne sera pas d'une grande originalité pour le spectateur moderne, puisqu'il a servi de référence à peu près tous les grands films de boxe à venir (Rocky, Raging Bull, etc.). On va retrouver... Lire l'avis à propos de Sang et Or

11
Avatar Kalopani
6
Kalopani ·

Petite frappe

Dès 1947, Polonsky et Rossen posent les grandes lignes de ce qui sera le mode d'emploi presque obligatoire de tout film de boxe qui se respecte. Après avoir salué l'effort, repéré Robert Aldrich en assistant réalisateur, Robert Parrish au montage et admiré la photographie de James Wong Howe, voyons donc un peu où le bât blesse. Avec son absence de subtilité coutumière, Polonsky échoue... Lire l'avis à propos de Sang et Or

8 2
Avatar Torpenn
5
Torpenn ·

Good vs. Evil vs. Moron.

Body and Soul est un film étalon du genre pugilistique au cinéma ; son cheminement s'est institutionnalisé avec les années comme le fil scénaristique traditionnel du genre. Ce film de Rossen est donc tout à fait prévisible dans sa structure et dans ses thèmes. Sous ses allures de film noir, il est en fait un pur mélodrame hollywoodien, où le bien et le mal s'affrontent autour du personnage... Lire la critique de Sang et Or

5
Avatar gallu
5
gallu ·

Critique de Sang et Or par hopkins

L'un des meilleurs films de Robert Rossen et l'un des plus grands films sur la boxe jamais tournés qui pue l'engrenage fatal et l'envie d'enchaîner les coups pour des managers sans scrupules et des matchs truqués! Des hommes se réduisant en purée de chair sanglante sur un ring constitue une autre allégorie du caractère désespère de l'existence dans "Body and Soul" avec un metteur en scène... Lire la critique de Sang et Or

Avatar hopkins
8
hopkins ·

Body and Soul

Association de personnalités qui n'ont pas le talent dans la poche : Robert Rossen dans sa période pré-culpabilité, Abraham Polonsky au scénario, John Garfield soit l'acteur le plus moderne de son époque, les futurs cinéastes (et pas des moindres) Robert Aldrich et Robert Parrish, le premier en tant qu'assistant-réalisateur, le second en tant que monteur. Tout ce beau monde pour un film... Lire la critique de Sang et Or

Avatar Seance-sup-0H30
9
Seance-sup-0H30 ·

Critique de Sang et Or par Johannes Roger

« Body and soul » peut être considéré comme la matrice du film de boxe moderne, tant il en a inspiré bon nombre, à commencer par la saga des Rocky qui en reprend une partie du scénario, mais aussi et surtout « Raging bull », dont les techniques de mise en scène pour le combat final, filmé par des opérateurs sur patin pour mieux coller aux acteurs, on beaucoup influencée Scorsese. Le thème... Lire l'avis à propos de Sang et Or

Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·

Critique de Sang et Or par Maqroll

Robert Rossen est resté dans l’histoire du cinéma pour avoir tourné en 1961 L’Arnaqueur, un des chefs-d’œuvre du film noir, avec Paul Newman en joueur de billard génial et tourmenté. Plusieurs années auparavant, il avait livré ce Sang et or, son deuxième film, déjà un film noir, mais se déroulant cette fois dans le milieu de la boxe. L’interprétation est de qualité (John Garfield et Lilli Palmer... Lire l'avis à propos de Sang et Or

Avatar Maqroll
7
Maqroll ·

Saveur et Or

Si on mettait tous les films de boxe sur un ring, Sang et Or battrait The Set-Up par K.O au cours de la dernière reprise. Chef-d'œuvre noir. Lire la critique de Sang et Or

Avatar Limguela_Raume
10
Limguela_Raume ·

Critique de Sang et Or par seb2046

SANG ET OR (Robert Rossen, USA, 1947, 101min) : Épatant film noir sur la corruption dans le milieu de la boxe, mise en scène réaliste percutante lors des combats pugilistiques (référence majeure pour "Raging Bull" de Scorsese), un récit solide avec un ancrage social intéressant, une structure en flashback avec un convaincant John Garfiel et touchante Lili Palmer. Prenant. Intense. Lire l'avis à propos de Sang et Or

Avatar seb2046
7
seb2046 ·

Critique de Sang et Or par JimAriz

Avant de s'attaquer au film sur le billard, son chef d'oeuvre, Robert Rossen s'est intéressé à un autre sport qu'il affectionne tout particulièrement pour l'avoir pratiquer : la boxe ! Sang et or peut être considéré comme le film emblématique des opinions politiques du réalisateur, fiché sur la liste noir d'Hollywood, considéré comme proche des communistes. Avec son message social évident, Sang... Lire l'avis à propos de Sang et Or

1
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·