Avis sur

Sang pour sang

Avatar Gérard Rocher
Critique publiée par le

Abby a bien du mal à supporter son mari Juan Marty propriétaire d'un bar assez douteux au niveau de la fréquentation. A l'occasion de son anniversaire celui-ci a eu l'idée dévastatrice d'offrir un joli pistolet nacré à sa charmante épouse. Juan Marty n'ignore pourtant pas que sa jeune femme a une liaison passionnée avec Ray qui travaille justement dans le bar. Face à un époux quelque peu ignoble autant avec elle qu'avec son entourage, Abby décide de s'enfuir avec Ray. Toutefois le mari bafoué ne tient pas à en rester là avec cette situation. Il va trouver Visser, un détective véreux et pervers, afin de pourchasser et abattre les deux fuyards contre une grosse somme d'argent. Visser monte alors un plan diabolique afin de maquiller le meurtre et faire passer Abby pour coupable.

L'action a pour cadre un bien morne coin du Texas. Dans cet endroit presque malsain nous voici dans un véritable tourbillon au cours duquel les machinations d'un mari fou de jalousie vont s'enchaîner afin de punir ces deux amants. En offrant un magnifique revolver à la crosse en nacre à son épouse on devine bien sûr que les comptes vont se régler entre les fugueurs et le mari. Pour cela tous les moyens vont être employés jusqu'aux plus extrêmes en faisant appel à ce détective détestable. Celui-ci va alors devenir le personnage central de cette affaire car l'homme est rusé, fourbe, grossier mais aussi peureux. Juan Marty lui offre une imposante liasse de billets de banque pour supprimer ce couple illégitime. Visser est encore plus crapuleux que Juan Marty et son imagination sera sans borne pour jouer sa propre partition afin que les soupçons de Ray et de la police se porte sur Abby... Reste à savoir si cette manoeuvre bien huilée peut se révéler imparable.

Nous voici avec le premier film des frères Coen. Cette réalisation très noire de par son sujet et son style un peu hitchcockien est vraiment bien construite. En effet nous sommes tout de suite versés dans un univers inquiétant au cours duquel on sent les situations d'Abby et de Ray très vite dégénérer. Dans la seconde partie de l'œuvre tout devient de plus en plus glauque; la situation se dénoue très adroitement et les rebondissements ne manquent pas. Ce climat haletant s'accentue de plus en plus pour nous servir un final magnifiquement mis en scène et amplifié par la bande originale assez intrigante de Carter Burwell. Côté comédiens j'ai trouvé Frances McDormand dans le rôle d'Abby très convaincante du début à la fin de cette sombre histoire tout comme M. Emmet Walsh, l'affreux détective qui ne tient pas particulièrement à lui faire trop de cadeaux. Dan Hedaya qui joue le mari bafoué m'a fait une excellente impression ainsi que John Getz, l'amant qui est loin d'avoir les coudées franches face à ses deux tenaces adversaires.

Pour leur première réalisation, nos deux frangins Coen nous ont concocté un film dont l'intrigue nous captive et nous scotche à notre siège. Cette oeuvre mérite vraiment toute notre attention et si elle fait monter notre taux d'adrénaline c'est qu'elle a atteint son but. Merci les frères Coen, votre mission est réussie.

Bande annonce du film en (V.O.)
http://www.dailymotion.com/video/xa2lid_sang-pour-sang-bande-annonce-vo_shortfilms

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 978 fois
40 apprécient

Gérard Rocher a ajouté ce film à 4 listes Sang pour sang

Autres actions de Gérard Rocher Sang pour sang