Sans jurons

Avis sur Sanjuro

Avatar Axel CADIN-REMY
Critique publiée par le

J'ai été séduit par la virtuosité,qui m'a mainte fois vanté par le passé, du réalisateur japonais Akira Kurosawa.
J'adore les beaux films et plus précisément j'aime les films qui jouent avec les lumières et qui utilisent le clair obscur tels que Répulsion ou La Mort de Louis XIV;
Autant vous dire que je me suis régalé devant ce film. Le clair-obscur, vient sublimer la mise en scène très soignée de Kurosawa, qui sûrement l'un des rares réalisateurs à accorder autant de soin à ses plans, la vidéo de Every Frame a Painting sur lui l'explique très bien.
Ici on a des plans absolument magnifiques et puissants émotionnellement où s'opposent des couleurs sombres et vives de façon harmonieuse.

Les couleurs sont tellement soignées que certains plans pourraient êtres des tableaux, visuellement c'est très réussi.

Mais bien que la mise en scène, les couleurs et les lumières du film soient ses principales qualités, son histoire est aussi réussi.
Suite direct de Yojimbo sortit l'année d'avant, bien que Sanjuro ne fasse à aucun moment référence aux événements de son prédécesseur. On retrouve encore le charismatique samouraï solitaire, Sanjuro, joué par un Mifune incroyable sublimé, encore une fois, par la mise en scène de Kurosawa qui cette fois-ci prends en charge un groupe de jeunes guerriers qui souhaitent mettre fin à la corruption qui gangrène un clan. Malheureusement ils sont naïfs, violents et têtus et sont prêts à foncer tête baisser dans d'énormes pièges sans écouter les conseils de personnes pourtant plus expérimentées qu'eux.

Le film joui d'un scénario intelligemment pensé, riche en rebondissements, principalement grâce aux ruses de Sanjuro. Et encore une fois, de scènes mémorables grâce à la mise en scène de Kurosawa .
Personnellement, j'aime y voir une critique de la jeunesse, pleine de bonnes intentions mais trop vaniteuse pour écouter les conseilles et les avertissements de leurs aînés, sans se rendre compte que ceux-ci les protègent, et qui finissent par causer leur propre perte ainsi.
Ces jeunes ne pensent qu'à passer à l'action et ne font preuve d'aucune réflexion tactique.
Peut-être es'ce-là un des nombreux sens de la célèbre réplique du film "les meilleurs sabres restent dans leur fourreau".
Les meilleurs sabres restent dans leur fourreau et trouvent des manières plus intelligentes et non-violentes de se débarrasser de leurs adversaires.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 54 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Axel CADIN-REMY Sanjuro