Avis sur

Sans soleil par vico12

Avatar vico12
Critique publiée par le

"la poésie nait de l'insécurité ; juif érrant, japonais tremblant"

"à vivre sur un tapis toujours prêt à être tiré sous leurs pieds par une nature farceuse, ils ont pris l'habitude d'évoluer dans un monde d'apparence fragile, fugace, révocable ; des trains qui volent de planète en planète, des samouraïs qui se battent dans un passé immuable : cela s'appelle l'impermanence des choses"

"Qui a dit que le temps vient à bout de toutes les blessures ? Il vaudrait mieux dire que le temps vient à bout de tout, sauf des blessures. Avec le temps, la plaie de la séparation perd ses bords réels. Avec le temps, le corps désiré ne sera bientôt plus, et si le corps désirant a déjà cessé d’être pour l’autre, ce qui demeure, c’est une plaie sans corps." -Samura Koichi

"il m'écrivait que le secret japonais, cette poignance des choses qu'avait nommé Lévi-Strauss, supposait la faculté de communier avec les choses, d'entrer en elles, d'être elles, par instinct. Il était normal qu'à leurs tours, elles fussent comme nous, périssables et immortelles."

"toutes les femmes détiennent une petite racine indestructibilité et le travail des hommes a toujours été de faire en sorte qu'elles en aperçoivent le plus tard possible"

"pour que l'âme fidèle de chico n'eût jamais faim" *

"ma vie a tenu dans ce petit espace"

"dans l'impossibilité de vivre avec la mémoire autrement qu'en la faussant, inventant un double à Madeleine dans une autre dimension du temps, une zone qui ne serait qu'à lui et d'où il pourrait déchiffrer l'indéchiffrable histoire" *

"chatte aimée, où que tu sois, puisse ton âme connaître la paix"

"combien de temps leur faudra-t-il pour oublier le secret?"

*

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 407 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de vico12 Sans soleil