M. et Mme Neuneu font un gosse/un film

Avis sur Sans un bruit

Avatar yoim
Critique publiée par le

Une famille d'une débilité absolue a réussi à survivre dans un environnement hostile. On a du mal à comprendre précisément la menace. Apparemment, il ne faut pas faire de bruit, sinon des monstres vous sautent dessus. Bon, sauf si y a du bruit à côté, genre une cascade, là on peut crier sans problème. Si on est dans une pièce un peu insonorisée, c'est bon aussi. Et puis si y a des bruits plus loin, les monstres partent immédiatement vers ces nouveaux bruits, donc pas de problème.

La famille est absolument bête car elle connaît toutes ces "règles" de fonctionnement des monstres. Vit-elle près d'une cascade ? Et bien non, la famille est bien installée dans le coin le plus silencieux du monde.

La famille a-t-elle mis des dispositifs sonores un peu à l'écart de la maison pour attirer les monstres ailleurs que sur M., Mme et leurs enfants ? Non, pas du tout : elle a mis des loooooogues guirlandes rouges tout autour du jardin pour prévenir d'un danger, et des caméras partout dans les hectares alentours pour surveiller. Une radio criarde qui s'allume à distance ? Un truc qui fait du bruit ? Non, non, les caméras et les guirlandes c'est plus visuel.

La famille vit-elle dans une maison insonorisée pour pouvoir vivre à l'intérieur tranquillement ? Et bien non, ils ne ferment même jamais les portes, ni de la maison, ni des pièces dedans.

En revanche ils ont trouvé une parade formidable : ils parlent en langage des signes ! Bon ça résout pas les problèmes de bruits quand on pose un objet, quand on fait cuire un aliment, quand on fait tomber quelque chose où quand on marche sur le plancher, mais au moins on peut discuter.

Ah oui, j'ai oublié de dire que ces braves gens habitent dans une maison avec du plancher qui grince.

D'autres absurdités : apparemment si on tombe dans un tas de grains (du maïs je crois), on peut se noyer ! Enfin, s'enfoncer, comme dans les sables mouvants de film (parce que dans les vrais sables mouvants, on "flotte" ; on flotte même beaucoup mieux que dans l'eau étant donné que le sable est plus dense que l'eau...) En revanche, si on tombe dans un tas de grains mais qu'on met une porte en fer bien lourde au-dessus de nous, on ne coule plus, on ne se noie plus, on flotte (j'ai bien écrit "au-dessus", c'est pas une erreur - de ma part en tout cas).

Les monstres sont tellement limités (ils sont aveugles, n'ont pas d'odorat, ne détectent pas la chaleur ou le mouvement ni rien, ils entendent seulement des sons), voici deux techniques pour les protagonistes : 1) Si vous faites un bruit, lancez une pierre loin de vous (ou une boîte de conserve). 2) Si jamais vous n'avez aucun objet à lancer sur vous (non, lancez le loin, pas sur vous) déplacez vous de quelques mètres à pas feutrés.
Ah oui, autre technique : évitez de faire un gosse. Les accouchements, les bébés qui naissent puis qui pleurent, qui crient, qui ont faim, qui ont la diarrhée, qui font le rot, tout ça, ça risque de faire un peu de bruit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5205 fois
74 apprécient · 19 n'apprécient pas

Autres actions de yoim Sans un bruit