Ou quand on essaye de copier South Park...

Avis sur Sausage Party : La vie privée des aliments

Avatar Captain Movie
Critique publiée par le

Judd Appatow a réussi à former une bande au fil de ses projets séries ou films, et cette bande est tellement soudée qu'ils essayent le plus souvent de se retrouver dans les mêmes projets. C'est la fin en est le parfait exemple, où les élèves se détachent du maître pour proposer leur propre humour et univers.

Ils basculent cette fois dans l'animation, dans une aventure rappelant Toy Story dans son concept, mais s'en éloignant grandement (contrairement à Nos Amis les bêtes qui est très proche du plagiat) pour proposer une fable satyrique et pleine de sens, le tout sous le couvert d'un humour grossier...

Voir la bande-annonce.

Emmené par deux réalisateurs, dont Conrad Vernon qui fut derrière plusieurs films d'animation Dreamworks, le film est, d'un point de vue animation irréprochable. Du film se dégage une esthétique propre et cohérente, où les aliments humanisés sont facilement identifiables et personnalisés. Le montage est réussi, le film est rythmé. Bref, techniquement, le film n'a rien à envier à la concurrence en matière d'animation.

Le casting vocal est cohérent et le nombre d'acteurs connus est assez sidérant, à tel point qu'à plusieurs reprises, on découvre un ensemble d'acteur encore plus impressionnant que ne le laissait penser les images. Là où le film échoue, c'est dans son histoire et son humour.

Si l'on parle d'animation où les dialogues grossiers cachent un message politique, on pense immédiatement à South Park. Après 20 saisons, les réalisateurs ont réussis à proposer des épisodes à la fois intelligents et vulgaires, se servant d'une idée absurde pour en ressortir un propos beaucoup moins. Et clairement, Sausage Party tente le même parti-pris.

Les messages sous-jacents sont très nombreux... Racisme, guerre de religion, sexisme, liberté sexuelle, colonisation et autre, le film cherche à évoquer de nombreux sujets graves et importants et à amener une réflexion. Le problème, c'est que l'écriture ne suit pas.

L'humour est tellement gras et manque tellement de subtilité que les messages sont le plus souvent noyés par des dialogues qui manquent de finesse pour appuyer le propos, et finissent par se détacher de ce qu'il cherche à raconter/dénoncer.

Sausage Party, c'est un épisode de South Park, sans le talent et l'écriture. De bonnes idées, mais très mal amenées et écrites...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 168 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Captain Movie Sausage Party : La vie privée des aliments