Le goût de la vie

Avis sur Sausage Party : La vie privée des aliments

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Diantre je ne m'attendais pas à autant m'amuser. Certes la bande annonce m'avait bien fait marrer maies les derniers films de Seth ne sont pas aussi bons que les premiers, du coup je craignais quelque chose d'un peu trop convenu.

Et bien non, enfin même si je m'attendais à une fin moins joyeuse, les auteurs s'en tirent très bien. Très très bien même. Le problème, c'est qu'on ne croit jamais en ce film (la fin est d'ailleurs une bonne façon de terminer positivement;même si ça vient de nulle part), du coup, tout au long, on se demande comment ça va se passer. Quelques chutes de rythme aussi, notamment avec ce méchant aliment qui disparaît et réapparaît au gré et à l'envie des scénaristes. Le concept n'est pas très bien défini non plus, on se demande comment les humains peuvent ne rien voir, on se demande aussi pourquoi certains objets vivent (rouleau de PQ) et d'autres non (les couteaux).

Mais bon, c'est tellement drôle. Et le plus fort, c'est que les auteurs ont vraiment été au bout de leurs idées : sex & food à gogo. C'est-à-dire que tout le monde parle de sexe, que les allusions sont sans faim heu sans fin, que le côté gore est très jouissif (même si un peu répétitif, si bien que la guerre finale lasse un peu, surtout quand on a vu la première pleine de références géniales aux classiques du genre. Mais bon, la scène finale de frotti frotta est complètement inattendue, je n'aurais jamais cru que les auteurs oseraient aller si loin dans leur délire. En fait, le film fait un peu penser à "Team America" pour ce ton désinvolte totalement assumé et très bien exploité.

Côté mise en scène, c'est pas le plus beau film d'animation que j'ai pu voir : il manque plein de texture dans ce film, tous les aliments semblent être fait de la même 'peau', la seule différence étant que certains sont brillants, d'autres mats. Les expression faciales ont déjà été vues un million de fois. En même temps le film n'a pas coûté très cher comparé à d'autres films d'animation. Là où les réalisateurs s'en tirent en revanche, c'est vraiment dans la mise en scène : y a plein d'idées visuelles, que ce soit par rapport au design des aliments (quoique certains m'ont semblé moins évident, mais c'est certainement à cause d'un choc de culture, je ne suis pas familier avec tous les aliments américains), dans la mise en place des choses ou encore dans la sexualisation des aliments. Les voix sont très bonnes, on a un beau casting, une belle imitation de Allen par Norton et plein d'autres bonnes choses. La bande son est également très bonne, les auteurs trouvent les bons morceaux en tant qu'éléments comiques supplémentaires.

Bref, je me suis vraiment bien poilé avec ce flim d'animation , Seth Rogen veut en faire d'autres, moi je dis oui, en espérant qu'il n'ait pas épuisé toutes ses bonnes idées.

Pour (petite) info, Seth Rogen aurait travaillé pendant 8 ans pour obtenir le feu vert pour se projet. Cela explique peut-être le pourquoi de ses films un peu médiocres de ces dernières années. Faut aussi savoir que dès le début, lui et son comparse ont voulu avoir une animation plus cheap, probablement dans le but de trouver plus facilement du soutien ? Quant aux réalisateurs, ils étaient super impliqués dans le projet car ça faisait longtemps qu'ils avaient envie de bosser sur un projet pour adultes, eux qui sont habitués à faire de l'animation pour gosses (et on voit qu'ils se sont déchaînés). Enfin, la censure ne savait pas trop comment prendre le film : le gore et le sexe sont trash dans l'attitude mais visuellement ce ne sont jamais que des aliments consommés ou bien ... 'mélangés'.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 526 fois
3 apprécient

Autres actions de Fatpooper Sausage Party : La vie privée des aliments