Tu veux ma saucisse ?

Avis sur Sausage Party : La vie privée des aliments

Avatar Eliott V-M
Critique publiée par le

==========================
Disclaimer :
==========================

Je ne suis pas cinéphile, je m'attache à ce média depuis seulement début 2019 officiellement, et je souhaite juste exprimer mon opinion. De plus, je ne suis pas vraiment doué en Français, et donc, il est fort possible de trouver des fautes orthographiques et je m'en excuse.

Il est aussi possible que je me répète dans mes critiques, si c'est le cas, ce n'est pas forcément voulu , mais je découpe maintenant mes critiques en plusieurs partie donc il arrive des moments ou je répète quelque peu certains propos cité.

Vous êtes maintenant prévenue et je vous laisse donc lire ma critique !

==========================
Introduction :
==========================

Eh bien, c'est que ce film aura beaucoup fait parler de lui, et en mal, notamment à cause des média qui ont un peu sur-médiatiser le film. La raison : "C'EsT uN fILm D'AnImaTioN mAiS iL paRLE dE SeXe". Nan mais franchement, il y a une chié de film d'animation en dessin ou animé en 3D qui sont pas pour les enfants. Les parents se doivent de se renseigner en toute circonstance.

Je suis par ailleurs étonné qu'il ne soit pas mal noté sur SensCritique, je voyais plus une moyenne de 4.5 et quelque. Et franchement, se fût une bonne surprise

==========================
Avis général :
==========================

Bon, le film est assez drôle, il proposent beaucoup de blague vraiment grasse et salaces avec pour certaine un sous entendue évident, mais tout ne se reposent pas à ça, le film se voit une histoire assez... spéciale mais cohérente aussi, et malgré qu'elle part un peu trop en couille à certains moment, elle est vachement bien à suivre.

Les personnages sont pas très attachant faut se le dire (en même temps c'est une comédie faut pas en attendre beaucoup de ce côté là). Mais on arrive quand même à se prendre au jeu de la nourriture, découvrir une vie qu'on connait tous plus ou moins, mais du point de vue de se qu'on mange, utilisent, boit, bref, de tout se qu'on fait dans notre quotidien pour notre "bien-être". C'est pour le coup d'autant plus hilarant de voir leurs réaction face à quelque chose que l'on perçoit comme normal, on arrive limite à compatir pour les aliments dévoré. Ce qui est d'autant plus drôle, c'est qu'on ne peut pas réellement censurer le film (ce que voulait faire les médias), car, on se base sur des aliments, et le gore du film, c'est essentiellement des aliments qui se font bouffer, tandis que le sexe se base aussi et surtout sur du "mélange d'ingrédient".

Cependant, l'animation fait parfois un peu mal au yeux, c'est pas très beau quoi, alors ok, c'est pas le but et ok, les "dieu" sont très caricaturaux, mais à la limite ça me dérange pas du tout, nan, c'est plus les texture, le feeling et même l'animation en elle-même, c'est pas incroyable.

Le film case aussi quelque références à des bon films qu'on a tous vu, notamment (pour n'en citer qu'un) une référence pas du tout caché à Ratatouille et le contrôle d'un humain par les cheveux (sauf que c'est des couilles là). Par ailleurs, il brise même le 4e mur en citant directement l'acteur (VO) qui doublent le personnage ou en citant qu'ils ne sont que des pantins trafiqué par des humains d'un autre monde. Avec du coup, une référence à Stargate avec le portail ou plus ou moins du regretter Stephen Hawking.

De plus, on a un final grandiose qui est putain de drôle se finissant de la manière la plus inattendue, quoi que un peu teasé auparavant, mais bordel c'est jouissif comme scène final. Rien de mieux qu'un peu d'action, un peu de torture, un peu de gore, et du plaisir.... Aaaaah.

Je pense aussi, sans en être très sûr, que le film essaie aussi de faire passer un message, un message par rapport à nos aliments tant chérie (en même temps c'est un film de bouffe), qui doit aussi essayer de nous montrer indirectement de ne pas laisser traîner nos boite de conserve vide, nos canette de Coca jeté par terre sans vergogne ou encore la bouffe pas terminé qu'on jette quand même à la poubelle. Bref, je pense (et j'ai bien écrit, je pense), que le message implique quand même su'on évite de faire subir à nos aliment l'abandon et quand je parle de ça, je veux bien évidemment parler de ne plus gâcher la nourriture, la jeté ou la balancer. (mais on va pas se le cacher que techniquement parlant, c'est pas un film qui doit nous le rappeler, on devrait le savoir avant !)

Le film se termine dans une grosse orgie de bouffe LGBTQI+ tout ce que tu veux, un plaisir je vous dit !

==========================
Conclusion :
==========================

En gros, on a un film très drôle, sensuellement intriguant, qui arrive à nous faire douter de choses qu'on fait tout les jours (c'est mon cas, après je suis un peu fou et con donc je sais pas si sa joue un peu (:). Bien entendue, vous vous en doutez, mais ne vous fiez jamais à ce qui est dit dans les médias, ils ont voulu rabaisser ce film plus bas que terre à sa sortie sans même être aller le voir ou s'en s'être renseigner auparavant. Le film manque peu être parfois de finesse dans les détails ou "d'innovation" dans sa mise en scène (qui ressemble quelque peu à celle de Toy Story, d'ou le fait que je dit ça ^^).

Je le conseille vraiment, surtout si vous aimez passer un bon moment tout en découvrant un film très """"""expérimentale""""" dans son concept et sa réalisation. Une agréable surprise =)

==========================
Merci d'avoir lu cette critique !
==========================

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 68 fois
3 apprécient

Eliott V-M a ajouté ce film d'animation à 8 listes Sausage Party : La vie privée des aliments

Autres actions de Eliott V-M Sausage Party : La vie privée des aliments