Sauver ou périr : Le biopic qui brule tous sur son passage.

Avis sur Sauver ou périr

Avatar Théo Pouillet
Critique publiée par le

Sauver ou périr est le second film de Frédéric Tellier avec Pierre Niney dans le rôle de Franck Pasquier. Un pompier qui perd tout espoir de vivre, le jour où il fut gravement brûlé en tentant de sauver ses collègues. Il devra donc se reconstruire une vie malgré des séquelles qui lui laisseront une trace aussi bien à l’extérieur qu'à l’intérieur. Accompagné par sa femme interprétée par Anaïs Demoustier, il devra apprendre à revivre malgré des hauts et bas.

Le film est excellent et rend un magnifique hommage à tous les hommes et femmes qui ont été victime du feu. Il arrive à toucher le spectateur avec des discours forts aussi bien les uns que les autres qui nous remettent en question, sur ce que nous sommes et sur le regard des autres . Durant deux heures, j'ai dû m’accrocher à mon siège pour essayer de ne pas verser de larmes mais l'émotion que dégage ce film ainsi que sa mise en scène avec une manière de filmer les personnages au plus près de leurs sentiments m'a fait détourner plusieurs fois les yeux de l'écran pour résister, comme si je pouvais vivre ce que le personnage de Franck a enduré. Même si bien sûr ce film à des défauts comme un montage peut être parfois assez amateur avec des fondue au noir qui n'on pas grand sens et qui n'apportent rien à la scène mais il n'en reste pas moins excellent.

Ce film est sans aucun doute le meilleur film français de l'année qui rend ses lettres de noblesse aux personnes qui se donnent au maximum chaque jour et nuit, pour essayer de sauver des gens qui sont pour eux inconnues. On ne peut qu'être touché par cette histoire où le sauveur devient la personne à sauver.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3973 fois
20 apprécient

Théo Pouillet a ajouté ce film à 4 listes Sauver ou périr

Autres actions de Théo Pouillet Sauver ou périr