Les feux de l'espoir (un film chaudement recommandé)

Avis sur Sauver ou périr

Avatar ATHMOS
Critique publiée par le

La devise de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris est aussi effroyable que magnifique : « Sauver ou périr ». Elle résume parfaitement l’engagement ultime des pompiers toujours désireux de porter assistance quel que soit l’horreur ou la gravité de la situation.
Rares sont les vocations qui exigent un tel abandon de soi, une telle exigence d’entrainement, un tel sens du devoir et de la camaraderie.
Et comme si cela ne suffisait pas, non content de voir des horreurs toutes les semaines et de s’entrainer quotidiennement, la plupart des pompiers rêvent de pouvoir affronter le feu et seul quelques élus finiront pas avoir cet « honneur » qui peut aussi très mal tourner.
Si l’on découvre la vie d’une caserne de pompier, le dernier film de Frédéric Tellier n’est pourtant pas un film sur les pompiers ! C’est un film qui traite de plusieurs sujets dont le principal est la volonté. Celle qui anime un être pour trouver sa place dans le monde, que ce soit au travail, dans la famille qu’il va créer, avec ses amis… Mais aussi la volonté de résilience qu’il faut trouver pour continuer à vivre lorsque l’on a perdu beaucoup.
Le couple Anaïs Demoustier et Pierre Niney est vraiment excellent et fait des étincelles qui vont alimenter le brasier émotionnel dans lequel vous aller vous retrouver et ça ne sera pas sans conséquences… Je n’ai jamais autant pleuré devant un film en 2018, j’étais comme une lance à incendie qui se vide à pleine pression.
Si le film émeut autant c’est qu’il touche à beaucoup de cordes sensibles : l’amitié, la famille, la force du personnel de rééducation (qui finit lui aussi à craquer dans une superbe scène réaliste)…
Filmé en lumière naturelle, les images sont simplement belles, l’humain prend toute la place, l’espoir aussi. Il en faut beaucoup pour réapprendre à vivre, à se mouvoir, à accepter le regard des autres et surtout savoir s’arrêter pour s’accepter de nouveau et enfin réapprendre à savourer l’essentiel.
Ce film est une immense claque émotionnelle, un Canadair en zone de feu sous haute turbulences, mais une fois l’eau libérée, on ressort de la salle avec une envie de se sauver sans périr.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 276 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ATHMOS Sauver ou périr