Brûler la vie

Avis sur Sauver ou périr

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Ce genre de film tellement too much dans le drame que ça en devient drôle par moment.

Ben oui, le scénario met en place du pur misérabilisme. Avant même que le drame ne surgisse, on sent cette volonté de faire sérieux. Sauf que c'est tellement sérieux que ce n'est pas crédible : il faut n'avoir jamais côtoyé de pompiers pour s'imaginer que ces gens-là ont le cul aussi serré. Et comme on sent la volonté de faire vrai dans la mise en scène, ben forcément ça sonne un peu faux. C'est une manière de glorifier ces gens, je suppose, mais ça les rend juste un peu cons en vérité.

Et puis le drame surgit et là on enchaîne les scènes de pleurs et de douleurs ! Le réalisateur appuie beaucoup trop ces moments difficiles là où il devrait se montrer délicat. Du coup on se sent mal à l'aise, parce que c'est exagéré. Surtout avec de tels dialogues. Et lorsqu'on voit le maquillage du héros... holala, ce n'est absolument pas à la hauteur du ton appuyé employé jusque là. Le mec ressemble plus à un dealer au cerveau gelé qu'à un grand brûlé, c'est terrible. Je n'ai pas eu l'occasion de voir beaucoup de grands brûlés dans ma vie, mais les rares fois m'ont vraiment marqué, je ne comprends vraiment pas ce choix de faire quelque chose de si soft quand tout le reste est tellement appuyé (surtout que c'est ce qui devait légitimiser le comportement dépressif du héros). Demoustier aussi semble mal à l'aise dans ce film ; on sent que les deux tentent une approche plus sobre, mais ça ne prend pas.

Bref, pas terrible ce film. C'est marrant parce que je m'attendais vraiment pas à ça (juste une romance).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 185 fois
2 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Fatpooper Sauver ou périr