Avis sur

Scanners par abba

Avatar abba
Critique publiée par le

Darryl Revok est un scanner avec des pouvoirs incroyables, il peut faire des choses extraordinaires simplement avec sa pensée. Ce dernier par contre, a décidé d'utiliser ses pouvoirs pour le mal et mène une organisation underground avec des buts pas trop jojos. Les organisateurs du programme Scanner décide donc d'en trouver un et ensuite de le faire détruire l'organisation de l'intérieur.

On en parle souvent de façon mitigée de ce SCANNERS de Cronenberg, tout le monde se rapelle de la fameuse scène de la tête qui explose, un pur bijou qui arrive carrément de nulle part pour nous mettre dans le bain. Par contre, beaucoup ont critiqué le film pour le reste dont le manque de moyen et les performances des acteurs. Sur ce point, je vais m'y attaquer tout de suite, Stephen Lack est horrible c'est vrai et oui il agace, mais ce serait être de mauvaise foi que de rabrouer le film pour cette raison. On ne se le cachera pas, les premiers films de Cronenberg valent surtout la peine pour les concepts et sa façon singulière d'apréhender un sujet de genre et ici, on est vraiment servit. On s'attaque aux sujets chers au réalisateur, la maladie, le contrôle, la fascination du dépassement et l'érostisme cette fois avec des gros traits et des scènes fortes aux dix minutes. Encore très intellectuel, son film ne risque tout de même pas de perdre personne. Le propos sur la force de l'esprit et de la responsabilité venant avec le pouvoir est parfois flou mais mène bien l'intrigue vers un climax assez intense qui se veut être carrément un combat entre deux mecs qui se battent avec leur esprit, ce qui dans les mains de Cronenberg devient très intéressant. J'ai beaucoup aimé mais je considère d'autres Cronenberg avant celui-là comme THE BROOD ou VIDEODROME.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 98 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de abba Scanners