L'exode de Mariel

Avis sur Scarface

Avatar Gronaldo
Critique publiée par le

Le film De Palmien par excellence, dans son versant politique, sa réflexion sur l'image qu'on renvoie, son statut et sa grandiloquence qui flirte avec le vieux kitsch. Scarface est un peu l'anti Carlito.
Le film ne fonctionne que par renvoi d'images, dont le plus évident est l'image de l'Amérique pour l'étranger, cubain en l'occurence, du moins celle de De Palma.

Fait partie des purs films de De Palma également dans le sens ou on laisse les réflexions pillées d'Hitchcock de ses films d'auteur (qui sont très bons aussi dans un autre genre) au placard pour aller vers quelquechose de plus simple, de plus fluide et moins abrupt dans la narration, comme pour les autres films de commande que sont Mission Impossible, Carlito's Way, Untouchables.

La différence avec Untouchables c'est qu'on garde des réflexions qui font la patte du real, et le film est au final infiniment plus marquant et percutant que quelquechose qui se contente d'être dans le plaisir pur comme Untouchables qui en dépit de ses qualités est pour moi un peu sans interet. Cette force se fond dans les personnages, et notamment un Al Pacino magistral dont on contemple la chute avec fascination.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 527 fois
3 apprécient

Autres actions de Gronaldo Scarface