The NeverEnding Creepy

Avis sur Scary Stories

Avatar SubwaySam
Critique publiée par le

La dernière fois que j'ai ressenti pareil sensation dans une salle de cinéma, c'était à mes 12 ans, soirée pizza-ciné avec mes potes et Conjuring venait juste de sortir, les 3 puceaux que nous étions sortirent de la salle, de cadavériques étoiles dans les yeux; nous étions fiers d'avoir surmontés cette épreuve mais nous avions tous eut un peu peur, c'était assez naïf de notre part mais nous étions jeunes ( car le film que nous avions vu en 2012 n'est en réalité qu'un assemblage d'artifices faciles et clichés qui donna naissance à une vague d'étron fantômesque à base de jumpscares idiots qui participa pas mal à la décrédibilisation du cinéma d'épouvante, à tort. )
Cependant j'ai persisté dans le cinéma d'horreur car il y a de bonnes surprises de temps en temps, de bonnes surprises mais trop légères pour me réinsuffler l'adrénaline de mes 12 ans.

C'est simple j'ai cru que c'était fini, j'étais déjà devenu un vieux con blasé.

Je suis surement devenu très con, ça c'est sur, mais si il y bien autre chose de sur, c'est que j'ai de nouveau ressenti l'angoisse au cinéma devant Scary Stories.

En même temps, la recette avait tout pour me plaire, pas d'histoire de possession à la con ni de poupées maléfiques qui n'a de maléfique que les bouses offerte par cette poupée au cinéma, là on a Del Toro à l'écriture, connaissant notre incommensurable amour mutuel des monstres je m'attendais à une ribambelle de petits contes macabres introduisant des créatures à chaque fois originales et singulières. Et bien Guillermo je te dis Banco. Bon le réal que tu as choisis pour t'occuper de tes canailleries n'est pas un dieu de la mise en scène, mais il fait le café et s'autorise même quelque folie en jouant ( bien trop fébrilement à mon goût ) avec les carcans insupportables du genre, quel fripon ce André.
Et puis bon franchement la fin c'est très rapide, convenu et inutile.

Mais je ne lui en veut pas, parce que mes monstres flippants, je les ai eus, et oui, ils font peur tes monstres Guillermo. La femme pâle obèse aux yeux globuleux me hantera toute ma vie si bien que je risque de la définir comme ma valeur étalon et seul élément de comparaison de si un monstre fait peur ou pas dans un film. Le Croque Mitaine, loin du babadook cette fois, plus proche du meuble Ikea est un régal pour les yeux et les contorsions cauchemardesques du monstre en kit nous rappellent à quel point le corps humain est une source de malaise infinie quand on sait comment l'utiliser.

Le rythme est très réussi, le crescendo de la peur souvent mis à plat par des jumpscares pourris dans d'autres films est ici bien plus efficace et c'est grâce au choix de montrer longuement les monstres que l'angoisse mais du temps à retomber, même lorsque le film repasse sur une scène de jour.

Ah oui aussi c'est un des rares films d'horreur où on se facepalm pas en voyant le nombre de réactions débiles et illogiques dont seul Blum House sait nous les pondre, là, l'excès est moindre et n'est jamais provoqué par les "ados" du film, bravo les jeunes, vos rôles sont peut être un peu clichés et pas super intéressants, vous nous épargnez les facepalm pendant l'intrigue, alors mon visage vous remercie.

Alors ouais, le film est très loin d'être parfait, une mise en scène assez convenu et pas réellement intéressante, un scénario banal et lancinant, bref, ce n'est pas un chef d'oeuvre et je crains que le film recueil un accueil assez mitigé malgré les bonnes et sincères intentions d'introduire un peu plus jeune à l'horreur insufflé dans ce récit.

L'amour des monstres et autres bizarreries n'est pas universel, je comprend que l'on ne soit pas aussi enthousiasmé que je le suis face à un cadavre qui cherche son orteil.

On repassera aussi sur le message un peu planplan ras-des-pâquerettes qui vole pas très haut sur l'importance des histoires et des angoisses, même si je suis d'accord avec toi, ça veut pas dire que j'apprécie la façon dont tu nous l'explique, film.

Je comprend qu'on puisse ne pas aimer ce film, totalement, ce que je ne pourrais jamais comprendre en revanche, c'est qu'on le trouve lambda et sans aucune sincérité dans la démarche. Après bon vous aimez peut être pas les monstres, mais pourquoi allez voir ce film alors si vous n'aimez pas sa simple raison d'exister ?
Et puis bon si vous n'aimez pas les monstres, au final, c'est peut être vous les vieux cons blasés dans l'histoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1018 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

SubwaySam a ajouté ce film à 2 listes Scary Stories

Autres actions de SubwaySam Scary Stories