Stab 3

Avis sur Scream 3

Avatar The Lizard King
Critique publiée par le

Bon, on prend les mêmes et on recommence..peu ou prou.

On retrouve toujours le côté fun-meta qui nous entraine cette fois-ci dans la seconde suite du film inspiré par les événements de Woodsboro du premier film (vous suivez ?).

Moins prétentieux que le second mais bien plus light dans ses débordements sanglants que le premier, ce Scream 3 continue à malmener cette pauvre sydney qui n'en demandait pas tant (en y repensanrt, vc'est le genre de fille qui ne demandait que dalle, en fait, si ce n'est dormir en chemise de nuit de grand-mère et vivre d'amour (platonique) et d'eau fraiche: bref, une nana perchée vivant dans sa bulle.
Bulle éclatée depuis longtemps puisque maintenant:

  • elle est déflorée (donc plus innocente),

  • elle a déjà tué (donc, plus innocente),

  • elle a fait le deuil de nombreux ami(e)s (donc, plus innocente).

On le voit, Sydney n'est plus innocente...
Elle préfère donc changer d'identité et vivre toute seule au milieu de nulle part...

Pendant ce temps, à Vera Cru....non, Hollywood.

Voilà t'y pas que Stab 3 (la suite d'un Stab 2 off-screen et du Stab 1 à l'honneur dans Scream 2, oui il faut avoir fait Math' Sup pour s'y retrouver) est en production et que - malgré l'absence de Tori Spelling/Sydney, remplacée par Angelina Tyler/Sydney (en fait, Emily Mortimer, vous être perdu ?) le film semble être en fait un prequel/sequel, puisque la mort de Maureen Prescott a été recréée. sur le plateau.

Fun aussi la rencontre Gale Weathers et "Gale Weathers"/Jennifer Jolie (jouant donc au côté d'Angelina Tyler, got it ?), ainsi que le cameo savoureux de la regrettée Carrie Fisher.

Williamson occupée à la réal de son premier long (Teaching Mrs Tingle), c'est Ehren Krueger (pas le frère de..., malgré le lien avec Wes Craven) et ma foi, il ne fait pas pire que le créateur de la franchise, je dois dire. C'est du pareil au même au bout du compte.

Comme dans tous les films de Craven à partir de Wes Craven's New Nightmare en 1994, le dernier acte est assez mauvais, voire bâclé. Tout du moins, ce twist sur l'identité de Ghostface est quand même moins con que celui de Scream 2 et éclaire celui du film matriciel, ce qui n'est déjà pas si mal.
Mais bon, le côté "je suis ton père/ton frère/ta mère" (rayez les mentions inutiles), c'est quand même pas très original...

Vous aurez sûrement remarqué que le couple (à la ville comme à l'écran) Dewey/Gale a pris le pas sur Sydney ? Well, ce n'est pas la starification soudaine de ces deux-là qui est enc ause, mais c'est plus l'emploi du temps surchargé de Neve Campbell (en tournage sur 2 autres films: Three to Tango et Panic) qui ne l'autorise qu'à tourner 20 jours sur Scream 3, d'où sa relative mise au second plan.

Quoi qu'il en soit, ce qui devait clore définitivement le sujet (car annoncé par un Randy VHS d'outre-tombe avec son speech sur les trilogies) se permet une belle scène finale, lorsque la porte de chez Sydney s'entrouvre avec le vent et que celle-ci lâche un sourire et la laisse grande ouverte, signe qu'elle est enfin "guérie" de sa paranoïa (compréhensible).

Cela aurait pu être une conclusion pas plus mauvaise que Matrix Revolution, Spiderman 3, Mad Max Beyond Thunderdome, Superman III, Blade Trinity ou même The Dark Knight Rises (oui, vous avez senti cette ironie sous-jacente, n'est-ce pas ?)...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 122 fois
2 apprécient

The Lizard King a ajouté ce film à 2 listes Scream 3

  • Films
    Cover You've Just Been Slashed !

    You've Just Been Slashed !

    Comme son titre l'indique, nous allons nous pencher sur un genre bien particulier du film d'horreur: le Slasher ! Ici, je...

  • Films
    Cover Voyage Dans Ma Mémoire 2019

    Voyage Dans Ma Mémoire 2019

    Comme toutes les années, cette liste est juste une manière de me rappeler les films vus en 2019. C'est donc un "Futur Retour...

Autres actions de The Lizard King Scream 3