Anecdotes sympas

Avis sur Sept ans de réflexion

Avatar Ajchenbaum Luc
Critique publiée par le

Un homme accompagne sa femme et son fils à la gare à New York pour les vacances d’été, ils vont partir dans le Maine. Dès qu’il se trouve seul, il a pris deux décisions, l’une de ne plus fumer, l’autre de ne pas regarder les autres femmes. Ces nouvelles résolutions vont être bien mises à mal par l’intrusion dans sa vie , durant cet été caniculaire à New York, d’une voisine charmante , une blonde pétillante , fraiche et d’une grande beauté , jouée par une certaine Marilyn Monroe, qui va déjouer tous ses plans .

En effet , elle est encombrante et sollicite souvent notre personnage masculin. Elle trouve souvent une excuse pour s’immiscer dans sa vie pour le plus grand plaisir, finalement de notre héros ( sa voisine est affublée de généreux avantages)

L’humour constant durant tout le film vient pimenter notre film notamment par l’utilisation de la voix off de Tom Ewell( notre héros) qui se sent à la fois assailli et attirée par cette blonde pulpeuse, et qui en fait se parle à lui-même de façon contradictoire quand à savoir comment agir avec sa voisine ;la présence de Marilyn Monroe en blonde sexy un peu maladroite vient ajouter au charme de cette sympathique comédie, finalement peu connue !

Mais alors cette fameuse scène, a quel endroit du film intervient t –elle ?

C’est en fait au moment où finissent par se nouer une relation plus proche entre nos deux acteurs qu’ils finissent par prendre rendez-vous pour aller au cinéma. A la sortie, alors qu’ils discutent du film qu’ils viennent de voir, notre héroïne se sent irrésistiblement attiré par une bouche de métro et le vent provoqué par le passage d’une rame, fait soulever la robe , cette fameuse robe et l’on finit par ne voir que ses jambes !

Si vous voyez ou revoyez ce film, vous constaterez que l’on voit dans deux plans différents, les jambes dénudées et le visage de Marilyn Monroe ( la censure féroce de l’époque interdisant de montrer l’actrice dans son intégralité . Il est intéressant de s’attarder quelque peu sur les dialogues de cette scène car ils sont révélateurs de l’humour de ce film et ainsi d’en livrer quelques dialogues qui ne sont pas dénués d’humour. En effet , notre imprudente actrice , a la vue du passage du métro s’écrie « oh voici , un métro » puis « oh voici un autre métro , n’est ce pas délicieux ? » , auquel son partenaire avec un regard un peu salace répond , « ca rafraichit les jambes !! »

Pour l’anecdote, on dit que durant le tournage de cette fameuse scene , tournee à New York, il y eut un monde fou

Amusant tout cela , ne trouvez –vous pas ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 120 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ajchenbaum Luc Sept ans de réflexion