Insouciance estivale

Avis sur Sept ans de réflexion

Avatar Alice Perron
Critique publiée par le

Devenu classique par cette photo de Marilyn Monroe, scène qui n’est pas visible dans le film, 7 ans de réflexion est une comédie légère d’été, qui parle d’envoyé d’adultère sans transgresser le fameux code Hayes de censure.
On a une vision aujourd’hui quelque peu datée de l’Amérique urbaine, où les hommes restent seuls l’été pendant que leurs familles partent se rafraichir en dehors de New York. Occasion rêvée pour eux de laisser cours à leur imagination ou les actes débridés, libérés un temps du carcan marital. Marilyn Monroe y incarne une ingénue hédoniste, mais qui n’est pas complètement inconsciente de ses actes, seulement insouciante. Elle est l’image d’une jeunesse encore libre des obligations du travail ou de la famille, qui se moque un peu des conventions et beaucoup de la bienséance. En face d'elle un monsieur-tout-le-monde, très imaginatif mais un peu pleutre, qui forme un parfait contrepied.
Si d’un côté le film peut paraître assez lourd, sexiste voire ringard, Billy Wilder y inclut des idées visuelles intéressantes, et accentue le côté théâtral du film pour se jouer de ses propres codes. 7 ans de réflexion est un film espiègle et badin, et reste une comédie plaisante à regarder

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 58 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alice Perron Sept ans de réflexion