Le sport favori de l'homme

Avis sur Sept ans de réflexion

Avatar Moizi
Critique publiée par le

Pour être honnête je ne sais pas pourquoi je n'avais pas encore vu ce film, mais ce n'est pas le meilleur de son auteur, alors c'est frais, c'est drôle (du moins j'avais un sourire tout le long), j'ai adoré certaines idées de mise en scène, l'histoire en général, mais voilà, Wilder a fait mieux... forcément il entre en compétition avec des purs chef d'oeuvre... ça fait forcément mal.

C'est donc vraiment un film frais, comme de la clim' en été, c'est très bien écrit, j'ai trouvé le personnage masculin non seulement très bien écrit comme je viens de le dire, mais surtout très juste. Ce type qui laisse sa femme et son morveux partir au loin et qui tente de résister à la tentation de la belle blonde un peu naïve, facilement impressionnable...

J'aime les monologues où le type dit absolument tout ce qui lui passe par la tête, alors non ce n'est pas subtil pour un sous, mais on ne va pas se leurrer ce qu'il se dit, on se l'est tous déjà dit... (si on a une morale)

Je reprocherai finalement peut-être de ne pas être hilarant, je ne pense pas que ça soit le but, mais disons que lorsque la fin arrive, j'en voulais encore tellement plus, j'ai eu l'impression de m'être arrêté à l'entrée, que ça aurait pu aller bien plus loin dans la bêtise pure du gars, dans sa folie, dans son imagination.

Franchement difficile de faire un film plus agréable, cependant je reste sur ma faim. Finalement la fameuse scène sur la bouche d'aération du métro n'est pas si iconique que ça. Enfin, si j'avais vu le film à sa sortie, ou bien sans connaître Monroe... ben j'aurai même pas fait gaffe à ça... Je ne sais pas vraiment pourquoi c'est devenu aussi "culte".

Bref, c'est à voir, sans forcément trop en attendre, mais pour passer un moment agréable, frais, léger et il faut bien l'admettre assez mignon malgré tout...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 241 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Moizi Sept ans de réflexion