👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Rod Serling Meets Frankenheimer : tuerie à l'arrivée !

Ah la bombe de tuerie atomique que c'est ce film. Woao, j'en suis encore tout émoustillé. Faut dire que je suis un fan inconditionnel de Rod Serling. J'ai vu et revu les 155 épisodes de Twilight zone dont il a écrit 80% des histoires. Ce mec est un véritable génie : analyste parfait du genre humain — notamment de ses faiblesses — clairvoyant, visionnaire, son œuvre contient à elle seule la majorité des films fantastiques et de SF qu'on fait encore aujourd'hui.

Eh bien cette perle de film est un concentré de son talent. On y retrouve pas mal de ses obsessions comme la plus grande méfiance à l'égard des militaires (souvent présentés comme des quasi-psychopathes, ce qui me semble être une analyse très pertinente et historiquement parfaitement recevable) et des politiques, qui valent à peine mieux. En revanche, dans ce scénario d’anticipation, il n' y a nulle place pour le fantastique, contrairement à "Twilight Zone". Tout y est réaliste et crédible.

La qualité d'écriture de Serling alliée à la puissance de réalisation de Frankenheimer dans ses meilleures années, — période "Seconds" et "Manchurian Candidate" — est à la hauteur des espérances. En plus de l'histoire captivante, tout y est : les valeurs de plan, le rythme, les acteurs... Au casting, on retrouve un chouchou de Rod, Martin Balsam (aussi présent dans "les hommes du président"), aux côtés de têtes d'affiches au top de leur forme : Kirk Douglas, Burt Lancaster, Ava Gardner, Fredric March et Edmond O'Brien (énorme dans "mort à l'arrivée").

Du très bon film d'espionnage à voir et revoir, comme les deux autres films de Frankenheimer que j'ai cités plus haut.
zardu
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Mes films d'espionnage préférés et 10 super films avec Kirk Douglas

il y a 8 ans

5 j'aime

Sept jours en mai
Morrinson
7

"I'll make you two promises: a very good steak, medium rare, and the truth, which is very rare."

Le dispositif relativement minimaliste de Sept jours en mai qui joue la carte de la succession de huis-clos anxiogènes dans un contexte militaire tendu convoque quelques figures tutélaires du genre,...

Lire la critique

il y a 2 ans

12 j'aime

Sept jours en mai
Heurt
6

L’encastrer Brut

Tout est censé se passer en 1980. La film a été tourné en 64, soit 17 ans avant l'époque dans laquelle se situe l'action. Cette époque étant à présent passé il faut reconnaître que dans le visuel...

Lire la critique

il y a plus d’un an

6 j'aime

4

Sept jours en mai
Biniou
8

Critique de Sept jours en mai par Biniou

Sept jour en mai fait partie, avec entre autre Docteur Folamour et Point Limite, de ces films sorties quasi simultanément qui spéculeront sur la situation politique d’alors. On est sans doute dans...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

4

Gatsby le Magnifique
zardu
9

Attention chef d'oeuvre ! Un film qui porte bien son nom

Le scénario est de Coppola. Avec ça, je me disais d'emblée qu'on était bien parti. Mon optimisme a été récompensé. Pourvu d'une photographie ultra léchée, "Gatsby le magnifique" vous transporte dans...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

1

Sept jours en mai
zardu
9

Rod Serling Meets Frankenheimer : tuerie à l'arrivée !

Ah la bombe de tuerie atomique que c'est ce film. Woao, j'en suis encore tout émoustillé. Faut dire que je suis un fan inconditionnel de Rod Serling. J'ai vu et revu les 155 épisodes de Twilight zone...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

L'Échelle de Jacob
zardu
9

L'un des meilleurs films de guerre jamais réalisés

J'ai coutume de penser que l'ellipse et les images furtives sont bien plus efficaces que les gros plans didactiques dès qu'il s'agit de foutre les boules et de terroriser en profondeur. "L'échelle de...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

1