👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J’étais déjà très enthousiaste à l’idée de voir Matt Damon dans ce rôle du Robinson Crusoé de Mars il y a quelques semaines. Tout d’abord parce que c’est un film de Ridley Scott, ensuite parce que j’aime bien Matt Damon de manière général et je pensais qu’il pouvait parfaitement coller dans ce rôle et enfin parce que c’est de la SF. Ce mélange était prometteur et pour une fois je n’ai pas été déçu par toutes ces promesses ! Je dirai même que c’est l’inverse, c’est encore mieux que ce que j’attendais.

Le film est tout à fait ce qu’il a l’air d’être c’est à dire un divertissement, avec des notes d’humour, des paysages superbes et une histoire qui ne nous laisse pas indifférent. Je n’ai pas trouvé de longueur dans le film malgré les 2h20 de projection et c’est plutôt une belle surprise. Même si l’histoire ne recèle pas réellement de surprise elle n’en n’est pas moins intéressante et immersive.

Matt Damon interprète parfaitement son personnage de scientifique solitaire sur Mars qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour survivre. Il parvient à nous faire rire, à plusieurs reprises, tout au long de son périple notamment au travers de son journal de bord. Journal qu’il tient autant pour lui que pour les éventuels astronomes qui le récupèreront après sa mort (qui lui semble potentiellement proche par moment) et dans lequel il laisse transparaitre son humour et son humanité. Ce journal est bien plus pour lui qu’un carnet de bord scientifique et c’est en partie grâce à cette approche que le film est réussi.

Le reste du casting, bien que les personnages me semblent tous secondaires face à Matt Damon (j’exagère certainement mais c’est l’impression que j’ai aujourd’hui), est tout à fait impeccable. Les interprètes des membres de l’équipage de Mark Watnet (Matt) sont très bien dans leur rôle et je mettrai même une petite mention spéciale au capitaine Melissa Lewis (Jessica Chastain).

Vous l’aurez compris, de mon point de vue, il n’y a pas à hésiter pour aller voir ce film qui est l’un des meilleurs parmi ceux sortis cette année et que j’ai eu l’occasion d’aller voir bien entendu. Matt Damon est très bon dans son rôle et les prises de vue tant de Mars que de l’espace ne manquent pas de superbe. Merci Ridley Scott et merci Matt Damon.

choin
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films de 2015, Films vus en 2015 et Top 5 des films découverts en 2015

il y a 6 ans

3 j'aime

Seul sur Mars
mymp
5

Mars arnacks!

En fait, tu croyais Matt Damon perdu sur une planète inconnue au milieu d’un trou noir (Interstellar) avec Sandra Bullock qui hyperventile et lui chante des berceuses, la conne. Mais non, t’as tout...

Lire la critique

il y a 6 ans

157 j'aime

25

Seul sur Mars
Sergent_Pepper
7

La pomme de Terre vue du ciel.

Lorsqu’un cinéaste s’attaque à l’éternel silence des espaces infinis qui effrayait déjà Pascal, il tombe sous le poids d’une gravité insoutenable, celle du 2001 de Kubrick. On en a déjà beaucoup...

Lire la critique

il y a 6 ans

110 j'aime

9

Seul sur Mars
Samu-L
7

I'm gonna have to science the shit out of this

Il y a une espèce de malédiction concernant la planète Mars au cinéma. Même les réalisateurs les plus talentueux se sont cassés les dents sur les bancs de poussière de la planète rouge. De Palma, et...

Lire la critique

il y a 6 ans

104 j'aime

21

Les Nefs de Pangée
choin
10

Magistral ! Un monument.

C’est tout en douceur que l’on commence ce voyage. Au rythme de la préparation et de l’expédition de la dixième chasse à l’Odalim. Vingt cinq ans ! C’est le délai pour préparer la flotte avant...

Lire la critique

il y a 6 ans

6 j'aime

Naruto Shippuden: Ultimate Ninja Storm 4
choin
9

Un bon final

J’entend déjà les hardcord gamers et les amoureux du jeu de combat crier au scandale devant la "difficulté" du mode histoire. Alors oui, le mode histoire est facile (même moi je suis obligé de...

Lire la critique

il y a 6 ans

6 j'aime

3

I Origins
choin
7
I Origins

Les yeux miroirs de l’âme

Ce film a un certain côté poétique dans la façon qu’il a de nous emmener de son commencement à son dénouement. La façon d’aborder le côté religieux à travers un regard scientifique est plutôt bien...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime